Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : CITIC Metal Africa devient l’actionnaire majoritaire dans Ivanhoe Mines

Published

on

CITIC Metal Africa est désormais l’actionnaire majoritaire d’Ivanhoe Mines. Elle vient d’acquérir 19,5% d’actions ordinaires émises et en circulation de la société. Cela fait suite à la réalisation d’un investissement stratégique de 723 millions dollars canadiens (environ  556 millions USD) dans Ivanhoe Mines par cette filiale de CITIC Metal Co., Ltd., l’une des principales sociétés de ressources internationales en Chine.

Robert Friedland, co-président exécutif d’Ivanhoe Mines et Lars-Eric Johansson, directeur général l’ont annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 19 septembre 2018.

En effet, l’investissement, initié il y a trois mois par CITIC Metal, fait partie intégrante de l’accord de coopération stratégique et d’investissement à long terme entre les deux parties. Ivanhoe Mines a émis 196 602 037 actions ordinaires à CITIC Afrique métal à travers un placement privé au prix de 3,68 dollars canadiens par action.

Le deal

Dans le cadre de la convention de placement privé, CITIC Metal Africa et M. Friedland ont signé des accords de statu quo réciproques qui empêchent l’un ou l’autre d’accroître leur participation individuelle dans Ivanhoe Mines à plus de 19,9% jusqu’au 8 janvier 2022.

L’investissement a généré un produit brut pour Ivanhoe Mines de 723 millions de dollars canadiens (soit 556 millions USD). Environ 131 millions dollars canadiens de cette somme résultant de l’investissement en capital stratégique a servi à rembourser un prêt intérimaire de 100 millions USD que Ivanhoe Mines a obtenu le 9 août 2018, de société mère de CITIC métal, CITIC métal Group Limited.

« Cela a donné lieu à un paiement en espèces net à Ivanhoe aujourd’hui de 592 millions dollars canadiens (soit 455 millions USD). Le remboursement intégral de l’emprunt provisoire élimine la garantie à recours limité et le nantissement d’actions précédemment accordés par M. Friedland pour garantir les obligations d’Ivanhoe Mines aux termes de la facilité de prêt », rapporte le communiqué.

 

D’après cette convention de placement privé, Ivanhoe Mines a accepté la nomination de CITIC Metal, à travers ses représentants Sun et Tadeu Carneiro, au Conseil d’administration d’Ivanhoe Mines. Les deux nouvelles nominations élargissent le conseil d’administration à 11 membres.

 

En alliance stratégique depuis 2003

L’alliance stratégique entre Ivanhoe Mines et CITIC a commencé depuis 2003. Pendant 15 ans, les deux partenaires ont travaillé ensemble pour approfondir leur compréhension des valeurs, des priorités stratégiques et des capacités opérationnelles et financières de chacun.

«Après une période de vérification diligente approfondie et de multiples visites de sites, nous sommes ravis d’accueillir CITIC Metal Africa en tant que nouvel actionnaire majeur. Les dirigeants de CITIC ont passé en revue des centaines de projets miniers dans le monde entier, les aidant à apprécier pleinement l’importance mondiale de nos trois projets de premier niveau et les opportunités et les défis à venir », a déclaré M. Friedland.

Poursuivant ce partenariat, construit fondé sur une relation durable et de confiance mutuelle, vers des objectifs communs, Yufeng «Miles» Sun, président de CITIC Metal Group Limited s’est voulu rassurant.

« Nous sommes très heureux d’avoir établi un partenariat avec Ivanhoe Mines, puisque ses trois actifs de calibre mondial sont parmi les meilleurs de l’industrie minière. Et M. Friedland est un ami respecté et de longue date de CITIC. Cet investissement stratégique dans Ivanhoe reflète notre conviction que les perspectives à long terme pour l’industrie minière sont extrêmement positives, en particulier compte tenu de la forte demande future prévue pour des métaux clés, tels que le cuivre, les infrastructures d’énergie renouvelable et les véhicules électriques. »

Zijin Mining dispose de 9,7% des parts

Par ailleurs, Zijin Mining Group Co., Ltd, le partenaire de la joint-venture d’Ivanhoé dans le projet Kamoa-Kakula, a exercé ses droits anti-dilution, générant un produit supplémentaire pour Ivanhoe de 78 millions de dollars canadiens (soit 60 millions USD). Cela a également été à un prix de 3,68 dollars canadiens par action permettant ainsi à Zijin de conserver une participation de 9,7% dans Ivanhoe Mines – son niveau de propriété avant l’achèvement de l’investissement stratégique de CITIC Metal Africa.

Et Robert Friedland détient le deuxième grand apport dans Ivahnoe avec environ 17%.

A tout prendre, la réception du produit combiné de plus de 800 millions de dollars canadiens de CITIC Afrique Métal et Zijin, et le remboursement du prêt par intérim, Ivanhoé Mines affirme disposer d’une trésorerie d’environ 657 millions USD sans aucune dette significative.

Ivanhoe Mines a l’intention d’utiliser les fonds pour continuer à développer ses activités de développement et d’exploration sur les projets Kamoa-Kakula, Platreef et Kipushi, selon leurs calendriers accélérés actuels.

« Ivanhoe Mines est maintenant en position extrêmement avantageuse d’avoir des liquidités dont d’environ US $ 657 millions. Nous sommes confiants dans notre capacité à financer avec succès nos trois projets de développement minier jusqu’à la production », a souligné M. Friedland.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : L’Etat accroît de 15% ses parts dans le projet de cuivre «Kamoa-Kakula» d’Ivanhoe Mines

Advertisement

Edito