Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 71% des entreprises ont connu une baisse importante de leurs revenus en juillet 2021 (Enquête)

Avatar of La Rédaction

Published

on

FEC FPM Enqute Covid 19 Iteration 9 August 2021 v2 quite small 1

La Fédération des Entreprises du Congo en collaboration avec le Fonds pour l’inclusion financière (FPM) viennent de publier les résultats d’une nouvelle enquête dénommée: « Impact de la Covid-19, Itération de l’enquête 9 ».

Regroupés en trois catégories, les résultats de cette nouvelle enquête démontrent que les entreprises continuent à enregistrer des effets négatifs de la Covid-19 sur leurs affaires.

Primo, les entreprises de la République Démocratique du Congo sont toujours aux prises avec l’impact durable de la pandémie de Covid-19.

En effet, l’enquête révèle que 71% des entreprises interrogées ont connu une baisse importante de leurs revenus en juillet 2021 par rapport à la même période en 2020.

Cette baisse n’a pas le même degré d’impact sur les petites entreprises que les grandes entreprises. 78% d’entre les petites entreprises ont signalé une baisse de leurs revenus en juillet 2021 contre 57% des grandes entreprises.

Il est établi que 62% des chefs d’entreprise interrogés ont déclaré que la pandémie a un impact extrêmement négatif sur leurs
entreprises, alors que 26% parmi eux ont déclaré que la crise sanitaire avait un effet assez négatif.

La même enquête a aussi révélé que « tout signe de reprise reste limité depuis le début de la pandémie, puisque 40 % des entreprises considèrent que les impacts actuels de la pandémie sont plus importants que ceux de la première vague, et 40 % supplémentaire déclarent que les impacts sont tout aussi mauvais.»

Il s’observe également que les impacts de la pandémie sur les chaînes d’approvisionnement.

L’étude montre que la détérioration et perturbations des chaînes
d’approvisionnement continuent de toucher gravement les entreprises locales.

Pour cause, des mesures d’atténuation n’ont pas été renouvelées depuis décembre 2020.

Secundo: L’impact de la pandémie de Covid-19 a eu des implications cruciales pour l’emploi en RDC.

En effet, révèle l’enquête, la pandémie a entraîné d’importantes pertes d’emplois.

« Plus de deux tiers des entreprises en RDC déclarent avoir actuellement moins d’employés qu’avant le début de la pandémie.

Cette réalité est remarquablement vraie pour les PME : près de 70 % de ces entreprises ne sont pas en mesure de continuer à employer et à payer des travailleurs au même rythme qu’avant la pandémie de Covid-19 contre seulement un tiers des grandes entreprises », renseigne cette enquête.

Il faut noter que cela est plus remarquable dans le secteur informel. Il s’observe que l’économie informelle emploie la majorité de travailleurs en RDC et ici, la situation est considérablement plus précaire.

Tertio: l’incertitude sur l’avenir dans laquelle la pandémie a plongé les entreprises perdure.

Ici, il faut souligner qu’uniquement 19% des chefs d’entreprise en RDC ont déclaré que les perspectives de croissance de leurs entreprises étaient bonnes.

Tandis que près de la moitié des répondants (42 %) n’ont pas de perspectives de croissance spécifiques.
Cette tendance se justifie par le manque d’accès aux subventions et aides gouvernementales. Ce qui représente le principal moteur de croissance pour un quart des chefs d’entreprise.

L’enquête démontre que les chefs d’entreprise espèrent voir le Gouvernement recourir de nouveau aux mesures d’aide prises au début de la pandémie telles que la suspension de la TVA sur certains produits de première nécessité et d’autres taxes sur les médicaments entre avril et juillet 2020.

b

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito