Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : ANAPI sensibilise les entrepreneures sur les réformes mises en place en leur faveur !

Published

on

Le directeur général adjoint de de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), Madame Rose Bokeleale, a sensibilisé les jeunes entrepreneures sur les réformes mise en oeuvre en leur faveur dans le cadre de Doing Business. C’était à l’occasion de la tenue du Salon de femmes entrepreneures en l’espace Texaf Bilembo à Kinshasa. Une activité qui s’inscrit dans le cadre des festivités du mois dédié à la femme.

En effet, Rose Bokeleale a évoqué, dans son intervention, trois parmi les grandes réformes.

Il y a la durée réduite dans la création des entreprises : ceux qui prenaient plusieurs jours pour créer leurs entreprises, n’ont plus que 3 à 4 jours pour le faire. Ensuite, il y a la suppression de l’autorisation maritale. Le nouveau code de la famille a facilité les femmes qui n’ont plus besoin de l’autorisation de leurs époux avant de créer une entreprise ou contracter un prêt à la banque. Enfin, il y a la création du guichet unique d’impôt où tout est centralisé.

Bien plus, elle rappelé le fait que l’entrepreneuriat féminin joue un rôle fondamental dans l’économie du pays. Dès lors, les femmes entrepreneures qui cherchent à développer leurs activités ont besoin d’une aide ciblée pour lever les obstacles juridiques, institutionnels et financiers auxquels elles font face.

« La femme a des potentialités et des capacités enfouies en elles. Il est possible de rehausser l’économie de la RDC si la femme s’y implique et l’ANAPI est disponible à accompagner les jeunes entrepreneures pour la réussite de leurs projets », a déclaré Rose Bokeleale à l’assistance composée à 99% de femmes et surtout de jeunes.

Ce salon de jeunes femmes entrepreneures est organisé par la Fédération des entreprises du Congo (FEC) en partenariat avec plusieurs entreprises de différents secteurs.

La journée du vendredi a connu plusieurs autres temps forts, notamment des ateliers avec des panélistes composés de femmes ; de success story de quelques femmes qui ont osé et aujourd’hui sont de CEO de leurs entreprises. C’est le cas de Madame Sivi, CEO de Manitech, une usine congolaise qui fabrique de confitures à base de fruits de la RDC.

Les participantes ont aussi eu l’occasion de poser des questions pour apprendre les B A-BA sur comment oser créer son entreprise. Ace sujet, Madame NYOTA, organisatrice et présidente de la commission de l’Entrepreneuriat féminin à la FEC, a souligné que plusieurs structures existent pour accompagner les femmes dans cette aventure. Les portes de la FEC et de sa commission sont ouvertes pour renseigner celles qui le désirent.

Enfin, un tour à l’exposition de stands, a suffi pour comprendre que réellement si les femmes s’impliquent, l’économie du pays sera d’avantage boostée. Du textile, cosmétiques, agro-alimentaire et services, les femmes de différentes catégories étaient représentées.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito