Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : BGFIBank, Francis Selemani remplacé par Abdel Kader Diop !

Published

on

Le Conseil d’administration de la BGFIBank RDC vient d’opérer des changements importants au niveau de la direction générale de cette banque. Francis Selemani Mtwale, jusqu’alors directeur général, a été promu directeur de développement au sein du Holding à Libreville. Il est remplacé par Abdel Kader Diop qui assumait les fonctions de directeur adjoint.

Cette décision avait été prise le mercredi 2 mai 2018 au terme d’un Conseil d’administration extraordinaire, réunion à laquelle avait pris part le PDG du groupe BGFIBank en séjour à Kinshasa, Henri Claude Oyima. D’après lui, cette mise en place intervient à la fin de deux mandats effectués par Francis Selemani Mtwale à la tête de la filiale RDC.

Dans le milieu de banquiers, il se développe cependant la thèse selon laquelle le Conseil d’administration devrait faire le choix entre la fermeture de la filiale BGFIBank RDC et sortir Francis Selemani de la gestion quotidienne de la banque. Car, ce dernier est souvent cité dans des scandales financiers depuis les révélations de Jean-Jacques Lumumba en 2016.

Si cette hypothèse évoque la nécessité de préserver la crédibilité de la banque, le Groupe BGFIBank reste droit dans ses bottes. « Ça n’a rien avoir avec ce que vous appelez scandales. Chez nous, il n’y a pas de scandales. Puisque nous travaillons normalement », a rassuré à Jeune Afrique Henri Claude Oyima.

Deux autres décisions importantes ont été prises par les actionnaires au terme de la réunion du Conseil d’administration tenue à Kinshasa. Il s’agit respectivement de la mise en place d’un nouveau plan stratégique étalé sur trois ans et baptisé : «se réinventer pour mieux vous servir» et, le renforcement du capital avec des nouveaux actionnaires dans les 40% de la participation congolaise.

En effet, le capital social de BGFIBank en RDC est de 25 millions de dollars dont 60% sont détenus par la BGFI Holding mais les 40% restants (100 000 actions pour une valeur de 10 millions de dollars) appartenaient à Madame Gloria Mteyu, membre de la famille présidentielle.

Si Gloria Mteyu a réellement cédé ses parts sociales à des nouveaux actionnaires congolais, l’identité de ces derniers n’est jusque-là pas encore révélée.

Entre-temps, BGFIBank poursuit ses activités dans le respect sans faille des cinq valeurs fondamentales du Groupe que sont le Travail, l’Intégrité, la Transparence, la Responsabilité et l’Esprit d’équipe, et dans la manière dont elles sont véhiculées.

Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : Transactions douteuses, Jean-Jacques Lumumba et Le Soir, la BGFIBank se prononce !

Advertisement

Edito