Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : BRACONGO dévoile les deux finalistes de l’édition 2021 du Prix Pierre Castel

Published

on

La Bracongo a dévoilé, le lundi 10 mai 2021, la liste des deux lauréats du concours du Prix Pierre Castel édition 2021.

L’annonce a été faite via visio-conférence par Monsieur Pierre Castel.

Ce concours a en effet rassemblé quatre pays participants à savoir la République Démocratique du Congo, le Cameroun, le Burkina-Faso et la Côte d’Ivoire.

Monsieur Tamio Nsumbu Djessy, Directeur Général d’AGRO MOUV et Veringa Christelle, Fondatrice et Associée Gérante de MANNA SARL sont les deux lauréats du concours en République Démocratique du Congo.

Après délibérations, le Grand jury a attribué le premier prix à Veringa Christelle.

Dans sa soumission pour le Prix Pierre Castel, elle a mis en avant son projet axé sur le conditionnement et la commercialisation du miel « Mannalola », 100% pur et authentique, disponible en quatre variétés (Acacia, Multifloral, Eucalyptus et Podberry), avec différentes options d’emballage.

Grâce à cette distinction, Veringa Christelle, recevra une dotation équivalente à 15 000 Euros.

Elle sera parrainée par le Directeur général de la BRACONGO, Monsieur Cyril Segonds et bénéficiera, pendant 9 mois, d’un accompagnement personnalisé assuré par RDC Entreprise Développement (branche locale de l’Institut Européen Pour la Coopération et le Développement – IECD).

Tamio Nsumbu Djessy, avec son entreprise agroalimentaire basée à Mbanza-Ngungu, a pour sa part été désigné 2ème Lauréat du Prix Pierre Castel RDC 2021.

Il a présenté un projet axé sur la fabrication de farine sans gluten à base de banane plantain appelée « Beto vit ».

Cette dernière est une farine à usage multiple, elle peut notamment être utilisée comme accompagnement en remplacement du traditionnelle Fufu.

Tamio Nsumbu Djessy recevra une dotation de 5 000 Euros.

Il bénéficiera également d’un accompagnement personnalisé d’une durée de 9 mois assuré par l’IECD.

Pour rappel, le Prix Pierre Castel a été initié en 2018, avec comme ambition d’identifier et de soutenir des jeunes entrepreneurs (res) dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-alimentaire, qui contribuent au développement économique, social et environnemental de leur pays.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito