Connect with us

a la une

RDC : CMOC assiste BHR Partners pour acquérir les parts minoritaires dans Tenke Fungurume

Published

on

RDC : CMOC assiste BHR Partners pour acquérir les parts minoritaires dans Tenke Fungurume 1

China Molybdenum Co., Ltd (CMOC) affirme avoir signé un accord avec BHR Partners (Société de capital-investissement chinoise). Dans un communiqué publié ce dimanche 22 janvier 2017, elle indique que l’accord vise à assister BHR dans le processus d’acquisition d’une participation minoritaire indirecte dans Tenke Fungurume Mining SA (TFM) auprès de Lundin Mining (Lundin) et à s’assurer que la transaction soit menée à bien.

En plus de l’accord signé avec BHR, la Société CMOC a conclu une série d’accords avec les autres parties en présence dans le but d’assurer la stabilité et la sécurité à long terme de la structure actionnariale de Tenke.

« En vertu de l’Accord, CMOC fournira des garanties financières et autre assistance à BHR pour s’assurer que l’acquisition par BHR de la participation indirecte de 24% de Lundin dans TFM soit menée à bien en temps voulu. BHR est une société de capital-investissement chinoise de premier plan spécialisée dans les acquisitions transfrontalières et les investissements alternatifs », indique le communiqué.

Conformément aux termes de l’Accord, et pour rassurer à la fois la RDC et la Gécamines, CMOC et BHR ont conclu un accord concernant une option d’achat/vente (Put/Call) qui donne une assurance sur toute vente future de la participation indirecte de BHR dans TFM.

Et de préciser que : « Ce Put/Call octroie à BHR l’option de vendre (put) sa participation indirecte dans TFM à CMOC à un prix prédéterminé. De même, ce Put/Call octroie à CMOC l’option d’acquérir la participation indirecte de BHR dans TFM à un prix prédéterminé ».

Dans le cas où BHR décidait dans l’avenir de sortir de Tenke, soutient le communiqué, CMOC a négocié le droit de racheter la participation minoritaire indirecte de BHR dans TFM pour assurer la stabilité et la continuité de l’actionnariat et des activités de Tenke.

Par ailleurs, la Société CMOC réaffirme son engagement à travailler avec BHR et la Gécamines pour le bénéfice à long terme de la mine de cuivre-cobalt de Tenke Fungurume (Tenke) et de la République démocratique du Congo.

La Mine de Tenke étant détenue majoritairement et exploitée par CMOC, cet investisseur à long terme dans TFM se veut un partenaire engagé dans le développement économique durable de la RDC.

A Télécharger : Communiqué de presse – CMOC – BHR Parteners – TFM du 22 janvier 2017

Pour rappel, Lundin avait annoncé, en novembre 2016, qu’elle souhaitait offrir ses 24 pourcent de parts sociales à BHR Partners pour la somme de 1,14 billion USD. Elle emboitait les pas à Freeport McMoRan, l’actionnaire majoritaire de TFM qui, en mai 2016, a annoncé la vente de 56 pourcent de ses parts sociales à China Molybdenum Co. pour au moins 2,65 billion USD.

Il y a 72 heures, le Centre Carter a dans un communiqué invité toutes les parties ces transactions à agir en fonction de leur adhésion au principe de la transparence en publiant d’avantage d’informations sur les accords.

Philippe Katumba/Zoom Eco

A RE(LIRE):
RDC : Le Carter Center exhorte la publication du contrat révisé de TFM et du montant perçu par la Gécamines

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement