Connect with us

a la une

RDC : Dan Gertler et une dizaine de ses sociétés sous des sanctions américaines !

Published

on

RDC : Dan Gertler et une dizaine de ses sociétés sous des sanctions américaines !

[URGENT] – Des sociétés de l’empire économique de l’homme d’affaires israélo-congolais opérant en RDC, Dan Gertler y compris lui-même et son partenaire Belge Piéter Albert Deboutte, sont placées sous les sanctions des États-Unis d’Amérique. Le Département du Trésor américain à travers son Bureau de Contrôle des Avoirs Étrangers vient de l’annoncer sur son site officiel.

D’après lExecutive Order signé par le Président Donald Trump et consulté par Zoom Eco, il a été ordonné, à partir de ce 21 Décembre 2017 à 12H01, le blocage des propriétés des personnes impliquées dans la corruption et dans la violation sérieuse des droits humains. Dan Gertler se retrouve parmi les victimes de ces sanctions à travers ses multiples sociétés.

« Abus des droits de l’homme et la corruption minent les valeurs qui forment le socle de sociétés stables, sûres et fonctionnelles; ils ont des effets dévastateurs sur les individus; affaiblissent les institutions démocratiques; dégradent la primauté du droit; perpétuent conflits violents ;  facilitent les activités des personnes dangereuses ; et minent les marchés économiques. Les États-Unis cherchent à imposer des conséquences tangibles et significatives sur ceux qui commettent de graves violations des droits de l’homme ou s’engager dans la corruption, ainsi que pour protéger le système financier des États-Unis Etats d’abus par ces mêmes personnes […] », a motivé le Président américain.

Pour rappel, les activités de Gertler en RDC font l’objet d’un suivi régulier depuis que le Fonds Monétaire International a annulé en 2012 un accord de prêt de 532 millions de dollars en défaveur du pays. Il a retiré le prêt parce que la Gécamines n’avait pas divulgué le transfert de sa participation dans un autre projet d’ENRC à une société enregistrée par BVI contrôlée par Dan Gertler.

Fin 2016, Bloomberg a annoncé que le Bureau Britannique Anti-fraude (OFS) enquêtait sur le milliardaire israélien Dan Gertler et quatre anciens cadres de l’Eurasian Natural Resources Corp. (ENRC). Cette enquête portait que sur trois ensembles d’opérations par lesquelles ENRC, cotée à la Bourse de Londres, a acquis cinq projets miniers au Congo entre 2010 et 2012.

Quoi de plus normal que, dans l’hypothèse d’une probable coopération entre Britanniques et Américains, les conclusions de cette série d’enquêtes aient contribuées à cette décision de l’Administration Trump.

Les sanctions américaines contre Dan Gertler viennent de rallonger la liste  des proches du Président Congolais, Joseph Kabila. Les dernières en date étaient prises contre le Général Olenga le 1er Juin 2017. Et bien avant ce Chef de la Maison Militaire du Chef de l’Etat, Evariste Boshab et Kalev Mutond avaient intégrés cette liste quelques mois plus tôt.

Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : Le géant minier Glencore soupçonné de malversations avec un proche de Joseph Kabila

Och-Ziff : Dan Gertler cité dans le scandale des pots-de-vin en RDC !

RDC : Le bureau britannique anti-fraude enquête sur Dan Gertler et quatre ex-directeurs de l’ENRC

RDC : Les trois transactions minières suspectées par l’Agence britannique anti-fraude !

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :