Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : des moments forts de la deuxième journée DRC Mining Week 

Published

on

La deuxième journée de DRC Mining Week a été marquée par la visite de stands et la série de conférences qui ont tourné autour du nouveau Code minier promulgué le 9 mars 2018. Zoom Eco revient sur quelques moments forts de cette journée du 14 juin 2018.

Devant la barrière de l’hôtel Karavia, c’est un bouchon de véhicules comme de piétons qui s’est observé. A la base, des agents commis sur place devaient contrôler toutes les personnes devant accéder sur le site de l’événement international. Un seul objectif : prévenir contre la fièvre Ebola Rd Congo.

Autres formalités à remplir, c’est l’obligation de se faire enregistrer. Dans le Hall de l’hôtel, des tables sont aménagées à cet effet. Une pour la presse, une autre pour les VIP et une troisième pour les autres participants. D’après les données révélées par les organisateurs, plus de 1 500 visiteurs se sont enregistrés ce jeudi. Avec son badge, la circulation devient libre.

A l’intérieur, le site de l’hôtel Karavia est transformé. Des drapeaux aux emblèmes de DRC Mining Week flottent de partout. Plusieurs stands représentants les entreprises de différents secteurs sont visibles. Elles sont au total 150 entreprises venues exposer leurs produits et services.

Autour de la piscine, on peut voir le stand réservé à Promines, juste à côté, c’est Vodacom qui occupe un grand espace. Les agents de cette société de téléphonie mobile expliquent à leurs abonnés comment changer leurs cartes sim 3G en 4G afin de bénéficier des avantages de la vitesse d’internet. Ils répondent également à d’autres préoccupations.

D’autres stands sont dédiés aux entreprises qui vendent des équipements et matériels utilisées tant dans les mines que dans d’autres secteurs de la vie économique.

La ronde de visiteur nous a conduit jusqu’à la zone réservée aux banques. Nous y trouvons Equity Bank Congo. Ce passage coïncide avec celui du directeur général de cette banque, Célestin Mukeba. Il est venu visiter leur stand et se rassurer que les activités s’y déroulent correctement telles que planifiées pour marquer leur présence à la cette édition de la DRC Mining.

Une seul message aux entreprises minières et autres PME : Equity Bank Congo est prête à financer leurs projets, à l’instar de deux entrepreneurs œuvrant dans l’import- export, croisés sur place et, qui ont eu à bénéficier du financement d’Equity Bank.

Un peu plus loin, nous avons vu a un stand dédié aux Take away. C’est là que certains visiteurs et exposants s’arrêtent pour manger et boire rapidement et poursuivre leurs activités. En face, c’est une grande tente qui abrite plusieurs entreprises étrangères évoluant dans la vente d’équipements et matériels. Et une autre grande tente, décorée aux couleurs du drapeau de la RDC, s’impose vers le parking. A l’intérieur, des stands réservés aux entreprises minières sont visibles.

Juste à l’entrée de la salle de conférence, nous avons vu des stands de sponsors Diamant comme FBNBank RDC et ENGEN et autres VIP. Juste à côté, Randgold est visible, l’un de grands sponsors. Il y a aussi Standard banque, Sep Congo.

Dans la salle de conférence, toutes les places assises sont occupées. Certains participants sont même debout. Les débats de cette journée ont tourné autour du Code minier. Deux sessions avec plusieurs panélistes ont tour à tour abordé chaque aspect ayant trait à cette Loi minière, des débats houleux.

A 17 heures locales, une voix mélodieuse dit au revoir à tous les invités annonçant ainsi la fin de la journée. Dans les stands, on s’active à remballer ce qui doit être emporté tout en laissant encore les décors en place. Car, la journée de vendredi les attend, une journée réservée à la poursuite et la clôture de cette grande messe minière.

Nadine FULA | Envoyée spéciale à DRC Mining Week

Advertisement

Edito