Connect with us

a la une

RDC : des télécoms sommées de rétablir Internet et SMS dans 24 heures

Published

on

RDC : des télécoms sommées de rétablir Internet et SMS dans 24 heures 1

Un groupe d’avocats dont fait partie Me Georges Kapiamba, président de l’Association pour l’accès à la justice (ACAJ) vient de faire sommer les quatre sociétés de télécommunication opérant en RDC de pouvoir rétablir sans délai la connexion Internet et la messagerie.

Il s’agit respectivement de Vodacom Congo, Airtel Congo, Orange RDC et Africell Congo qui ont agi dans le respect de la décision gouvernementale prise à titre conservatoire pour éviter que l’ordre public ne soit respecté.

« Nous leur avons fait savoir que si cela n’est pas fait dans les 24 heures, chacune de ces entreprises sera astreinte à verser aux abonnés individuellement la somme de 1 000 USD par jour jusqu’au jour du rétablissement d’Internet et messagerie. Et certains abonnés vont les poursuivre les dirigeants de ces entreprises devant le juge pénal pour escroquerie », a prévenu Me Georges Kapiamba.

A RE (LIRE) : coupure d’Internet, un ordre manifestement illégal (IRDH)

Cela veut dire que d’ici lundi 7 janvier 2018, deux actions d’envergure seront mise en branle.

A Georges Kapiamba de préciser : « la première consistera en des poursuites au pénal pour escroquerie alors que les poursuites au civil viseront les dédommagements des abonnés victimes pour violation de l’article 28 de la Constitution et mauvaise exécution du contrat liant les deux parties. Puisqu’il s’agit des multinationales, nous pourrions saisir également des instances compétentes.»

En rappel, c’est depuis le 31 décembre 2018 que les services messagerie et Internet ont été coupés par ces entreprises.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement