Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : entreprises publiques, la gestion mérite un audit de la Cour des comptes (ODEP)

Published

on

La gestion des entreprises publiques mérite un audit de la Cour des comptes. C’est ce qu’estime l’Observatoire de Dépense Publique (ODEP). Dans un message officiel, cette structure recommande au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi d’actionner l’article 180 de la Constitution pour diligenter cette série d’audits. Objectif : faire un Etat de lieux de la gouvernance des institutions et entreprises de l’Etat.

« Cet audit de la Cour des Comptes permettra de faire un état de lieu de la gestion des finances de l’Etat, des biens publics ainsi que les comptes des provinces, des entités territoriales décentralisées ainsi que des organismes publics », préconise l’ODEP.

En effet, cette structure de la société civile note que la majorité des entreprises et institutions publiques sont caractérisées par une gestion opaque du personnel, un manque de transparence des recettes mobilisées (dans les hôpitaux, les universités et instituts supérieurs, TRANSCO, … alors qu’ils reçoivent une subvention de l’Etat) et le non reversement de la TVA collectée par les entreprises publiques.

Il est également déploré la gestion irrationnelle des subventions reçus de l’Etat ; le recouvrement des créances auprès de certains clients est difficile d’où l’existence des créances irrécouvrables importantes dans les états financiers ; et, l’absence de contrôle interne et externe par les services attitrés.

Si les derniers audits des entreprises de l’Etat, effectués par la Cour des Comptes datent de 2013, la RDC assiste depuis l’investiture du nouveau chef de l’Etat à une crise sociale sans précédent. Celle-ci est caractérisée par des mouvements de grèves dans la majorité des entreprises et institutions publiques.

En rappel, l’article 180 de la Constitution stipule que : « la Cour des comptes contrôle dans les conditions fixées par la loi, la gestion des finances de l’Etat, des biens publics ainsi que les comptes des provinces, des entités territoriales décentralisées ainsi que des organismes publics. Elle publie, chaque année, un rapport remis au Président de la République, au Parlement et au Gouvernement. Le rapport est publié au Journal officiel. »

Cette disposition légale, commentent des analystes, devrait désormais être observée scrupuleusement en vue d’améliorer la gestion des entreprises et des services étatiques au cours de ce nouveau quinquennat. Un défi à relever par Félix Antoine Tshisekedi.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : la jeunesse UDPS préconise un audit des structures étatiques

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito