Connect with us

a la une

RDC : Glencore réduit l’effectif de son personnel expatrié de Mutanda

Published

on

RDC : Glencore réduit l'effectif de son personnel expatrié de Mutanda 1

Glencore s’apprête à réduire l’effectif de son personnel expatrié de sa mine de cuivre et de cobalt de Mutanda en Rd Congo. Une décision visiblement motivée par la nécessité de réduire les charges avant le changement de ses méthodes de production.

D’après une source crédible cité par Bloomberg, les syndicats se sont réunis vendredi pour discuter des suppressions d’emplois, qui affecteront les entrepreneurs et les employés expatriés.

Dès lors, il y a lieu de constater qu’aucun ressortissant congolais ne sera touché.

Ce licenciement massif devra intervenir alors que Glencore envisage un plan visant à arrêter l’exploitation de minerais d’oxydes à Mutanda – la source de cobalt la plus importante et la plus riche au monde – et investit dans de nouvelles méthodes d’extraction des métaux des gisements de sulfures.

En rappel, Glencore a arrêté depuis la fin de l’année 2018 ses exportations de cobalt de la mine voisine de Katanga, après que les minerais eurent été radioactifs.

Cette entreprise minière prévoit qu’une grande partie de sa production de cobalt du Katanga ne soit vendue que l’année prochaine.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement