Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : KMSI saisit la justice pour refus d’exécution du contrat par FECOFA !

Published

on

L’habilleur officiel des Léopards de la RDC à la Coupe d’Afrique des nations 2019, KMSI, vient de saisir la justice congolaise pour refus d’exécution du contrat conclu régulièrement avec la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

En effet, cette saisine de la justice fait suit au non respect de la mise en demeure formulée à l’endroit du président de la FECOFA, Constant Omari Selemani, le 22 juin dernier après le premier match des Léopards contre l’Ouganda, par le patron de la société KMSI, Seth Kikuni.

Dans cette correspondance, l’habilleur de déploré  le refus visiblement délibéré du président de la FECOFA de lui communiquer les informations concernant l’hébergement de l’équipe nationale, les tailles de joueurs et du staff technique.

Dans le souci de respecter ses engagements, KMSI a dû engager de dépenses supplémentaires pour passer la commande avec surplus, acheminer les colis, déployer son personnel, et engager un couturier sur place afin de répondre aux exigences post-confection des joueurs au Caire en Egypte.

« Cette situation peu confortable m’impose la rédaction de la présente aux fins de vous conformer au strict respect de vos obligations contractuelles pour la rencontre du 26 juin contre l’Egypte. Advenant votre incapacité à respecter le contrat valablement conclu, je vous avise que je vous tiendrai responsable des dommages causés par le bris de contrat », avait prévenu Seth Kikuni, directeur général de KMSI.

S’exprimant aux Léopards, dans une vidéo authentique circulant sur les réseaux sociaux, Constant Omari Selemani semble n’avoir pas digéré les propos tenus par Seth Kikuni dans un tweet « assassin » après la défaite des Léopards de la RDC.

Il évoquait notamment un conflit interne et la poursuite de l’intérêt personnel des cadres influents de la FECOFA qui auront créé des frustrations grave au sein de l’équipe nationale la veille.

Puisque la justice est saisie, il lui appartiendra de faire toute la lumière sur contentieux, condamner le coupable et autoriser la réparation des pertes subies.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito