Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Les estimations des ressources aurifères du projet Imbo évaluées à 3,5 millions d’onces d’or

Published

on

Le projet aurifère Imbo exécuté en République Démocratique du Congo (RDC) héberge, selon la plus récente estimation, 3,5 millions d’onces d’or dans la catégorie inférée.

Une hausse de 38 % par rapport à l’estimation d’avril 2020.

L’annonce a été faite le 27 avril 2021 par le propriétaire de l’actif, Loncor ressources.

La junior minière a précisé, par la même occasion, que « cette amélioration est liée aux travaux de forage réalisés ces derniers mois au gisement Adumbi ».

En effet, selon les statistiques rendues disponibles, les ressources minérales inférées de ce gisement ont atteint 41,316 millions de tonnes titrant 2,37 g/t d’or, soit 3,15 millions d’onces. Ce qui représente une hausse de 44 % par rapport aux 2,19 millions d’onces estimées il y a un an.

La source indique que le reste des ressources aurifères du projet provient des gisements Kitenge (191 000 onces) et Manzako (122 000 onces).

« Cette augmentation importante des ressources minérales est une étape clé pour démontrer la viabilité économique potentielle du gisement d’Adumbi […]. À présent, une fois le forage terminé au deuxième trimestre 2021, nous nous lancerons dans une évaluation économique préliminaire (PEA) d’Adumbi », a indiqué Peter Cowley, président de Loncor ressources.

Signalons par ailleurs que la République Démocratique du Congo est un pays d’une immense richesse naturelle. On y trouve pratiquement toutes les ressources naturelles précieuses, depuis une multitude de minerais – y compris des diamants, de l’or, du cuivre, du cobalt, de la cassitérite (minerai d’étain) et du coltan – jusqu’au bois, le pétrole…

Olivier Kamo

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito