Connect with us

a la une

RDC : Télé 50, Jean-Marie Kassamba sommé de respecter les droits du personnel !

Published

on

Le personnel de Télé et Radio 50 appartenant à la société Groupe Congo 24 SARL réclame le paiement de 11 mois de ses arriérés de salaires. Aussi, exige -t-il la mise en place d’une délégation syndicale constituée au sein de l’entreprise.

Un ultimatum de deux vient d’être donné à l’employeur, Jean-Marie Kassamba avec contrainte de régulariser cette situation.

« […] faute par vous de réserver prompte suite à l’intégralité de leurs demandes, dans le délai de 48 heures après valable réception de la présente, ils ne se refuseront pas de faire usage légitime de l’article 57 du code du travail en allant dans une grève blanche», prévient l’avocat conseil du personnel de ce médias, Me Mukadi Kantabilenga, dans un courrier officiel adressé à l’employeur ce 8 février 2019.

A côté de l’appurement d’arriérés, une deuxième revendication s’ajoute, celle relative à l’élection et à l’installation de la délégation syndicale constituée conformément aux prescrits de l’article 255 du Code de travail. Ce qui signifie que cette société a toujours évolué en marge de la loi en vigueur.

« Cependant, devant pareille situation entretenue délibérément, les membres du personnel de cette société, par cette plume, estiment saisir votre autorité au sujet du présent objet en toute urgence, d’autant plus que le salaire revêt un caractère alimentaire pour tout travailleur ainsi que sa famille», lit-on dans la correspondance parvenue à Zoom Eco.

Au demeurant, les agents constatent que depuis 2016, les conditions de travail n’ont cessé de se détériorer sans juste motif. Leurs rémunérations traînent à être payées alors que la société fonctionne à plein régime et occupe une place de choix dans le monde des affaires médiatiques dans la sous-région.

Dès lors, faudrait-il comprendre que les vrais mobiles de cette situation relèvent de la gestion financière et non de la capacité de ce groupe de médias à mobiliser les recettes provenant notamment de la publicité ?

Seuls les éléments de défense de l’employeur pourraient clairement apporter de l’éclairage à cette préoccupation.

Les droits sociaux relevant de l’ordre public, Me Mukadi prévient Jean Marie Kassamba, au noms des agents de Télé et Radio 50, qu’ils n’accepteront  de votre part, moins encore par tout autre intermédiaire ni trafic d’influence, ni menaces ou révocation de l’un des signataires de la procuration y relative.

«Si par impossible, ils se voient surpris par vous ou par un intermédiaire identifié à ce sujet, ils vous promettent de se référer comme de droit à la justice qu’ils ne souhaitent pas d’avance», a – t – il insisté.

Gérard KANGOMBE | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :