Connect with us

a la une

RDC : Top Congo, la radio la plus écoutée (Kantar TNS)

Published

on

RDC : Top Congo, la radio la plus écoutée (Kantar TNS) 1

[SONDAGES] – La radio TOP CONGO FM demeure la station de radio la plus écoutée sur toute l’étendue de la Rd Congo. D’après l’Africascope 2018 de la société de sondages français, Kantar TNS, la radio créée il y a 16 ans et dirigée par Christian Lusakueno a une audience cumulée de 22%, avec cinq points de plus que RFI qui vient en deuxième position, ex aequo avec Radio Okapi sont à 17%.

Des chiffres au verts
« Les stations de radio les plus écoutées sont Top Congo (22%; 16.3%. PDA), Radio Okapi (17%. EV ; 10.1% PDA) suivi de RFI qui émet de nouveau depuis Août 2017 (17% EV ; 12.6% PDA). La station nationale RTNC se place en quatrième position avec (12% EV; 8.4% PDA) », indique le rapport parvenu à Zoom Éco.

Les résultats de ce sondage effectué par l’une des meilleures agence de sondage française, https://fr.wikipedia.org/wiki/Kantar_TNS, sont confortables pour TOP CONGO FM qui affiche des chiffres en vert, lesquels creusent l’écart dans une montée en flèche entre les années 2016 et 2018.

RDC : Top Congo, la radio la plus écoutée (Kantar TNS) 2

Son audience cumulée est passée de 10% à 22% au cours de cette période alors que celle de RFI a régressé de 6% et celle de Radio Okapi a augmenté de 1%.

Autre chiffre, celui de sa part d’audience nationale qui est en augmentation de 10%, en l’espace de deux ans, pour se situer à 16%.

Entre-temps, celle de RFI a régressé de 0,6% (et se positionne à 17%) et celle de Radio Okapi a augmenté de 2% passant de 8% à 10%.

Made in Congo au Top
TOP CONGO FM, c’est aujourd’hui plus de 3 036 000 auditeurs chaque semaine et 1 495 000 auditeurs quotidiens. Ce qui conforte son positionnement par rapport aux médias internationaux dont RFI et Okapi de la MONUSCO, financées par le gouvernement français et l’ONU.

La démarcation part du professionnalisme des animateurs de ce média congolais produisant un contenu local que les auditeurs se sont appropriés.

Si à Kinshasa, ils sont 66% à écouter la radio de façon quotidienne avec une durée d’écoute quotidienne par individu en moyenne de 90 minutes, TOP CONGO FM raffle à chacun d’eux environ 66 de leurs minutes.

RDC : Top Congo, la radio la plus écoutée (Kantar TNS) 3

Joint par ZOOM ECO, Christian Lusakueno, l’initiateur de cette radio au Top, dit espérer que ces sondages permettent aux annonceurs d’avoir plus de considération à l’égard du made in RDC.

« Le plus grand regret est celui de constater que TOP CONGO, qui ne vit que d’un faible volume de publicité commerciale disponible sur le marché local, soit mise en concurrence avec des médias qui ont des budgets des dizaines de fois supérieurs au notre », a-t-il déclaré.

« Merci à mon Congo»
Exprimant sa satisfaction quant aux résultats de ces sondages, Christian Lusakueno a remercié tous les auditeurs de sa Radio basés en RDC comme à travers le monde.

A lui d’ajouter : « j’estime que ces sondages confirment une reconnaissance, dans mon pays, du travail de toute une équipe de TOP CONGO FM dévouée à l’information. »

Après avoir longtemps œuvré dans la diaspora, Radio Panik à Bruxelles et Africa No.1, cet enfant du pays lance en 2003 sa radio d’information.

« Beaucoup pensaient que ce format n’aurait pas trop de succès dans un pays où les radios étaient plutôt de musiques. Aujourd’hui, avec le personnel de TOP CONGO, ce sont les auditeurs eux-mêmes qui font le programme. Le succès de LA FREQUENCE UTILE est aussi surtout celui des auditeurs », a-t-il précisé.

RDC : Top Congo, la radio la plus écoutée (Kantar TNS) 4

Méthodologie des sondages
Ces sondages ont été effectués sur un échantillon de plus de 18 000 personnes à travers 9 villes. La cible a été la population urbaine âgée d’au moins 15 ans de chaque ville interrogée, représentatif de la zone d’enquête

Pour recueillir ces données, Kantar TNS affirme avoir procédé par des enquêtes en face-à-face au domicile des interviewés avec une seule interview par foyer selon la méthode des quotas.

Quant à la période d’enquête, elle s’est étalée sur 6 semaines entre septembre et novembre 2017 et avril et juin 2018.

Kantar TNS précise dans son rapport que 81% des foyers sont équipés d’un poste de radio alors que 67% des habitants de Kinshasa l’écoutent via un poste et 53% via leur mobile (une augmentation de 8 pts).

Eric TSHIKUMA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement