Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Vodacom et Vodafone offrent au HCR un chèque de 50 000 USD pour les sinistrés de Goma

Published

on

Vodacom Congo, La Fondation Vodafone et le HCR apportent leur soutien aux communautés de la République Démocratique du Congo affectées par l’éruption volcanique en lançant une campagne nationale de collecte de fonds.

C’est ainsi qu’un chèque de 50 000 USD a été remis par Vodacom et la Fondation Vodafone au Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (HCR) en faveur des sinistrés de l’éruption volcanique de Goma survenue le 22 mai 2021.

C’était ce mercredi 7 juillet 2021 dans l’enceinte des bureaux du HCR, l’Agence des Nations-Unies pour les réfugiés.

Aussi, le chèque remis officiellement à la Représentante du HCR, Madame Liz Kpam AHUA, marque le coup d’envoi d’une grande campagne de collecte de fonds par le service de transfert d’argent par téléphone mobile M-PESA baptisée « Pole Sana Goma » (du Swahili « De cœur avec vous Goma »).

Par ce don, Vodacom Congo et Vodafone, représentés par Madame Anaiah Bewa, Directrice des Relations Extérieures, ont tenu à encourager la solidarité de tous, car bien que la menace d’une seconde éruption soit écartée, les sinistrés restent à ce jour dépendants des aides humanitaires et des dons du Gouvernement congolais.

En plus, ils ont besoin de reprendre une vie normale.

De ce fait, cette campagne est un appel lancé à tous les congolais et toutes les congolaises, où qu’ils se trouvent, de manifester leur solidarité à la hauteur de leurs moyens à travers le compte 9000 de M-Pesa, totalement gratuit, mis à la disposition du HCR.

Il convient également de noter que, dès le premier jour de la catastrophe, Vodacom Congo a fourni des forfaits d’appels, d’internet et de SMS à ses clients pour leur permettre de rester en contact avec leurs familles et de permettre des transactions entrantes et sortantes gratuites 24/24h par M-Pesa pour les villes de Goma, Bukavu, Sake et Idjwi.

En outre, Vodacom Congo s’est également engagé à soutenir l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG), en mettant sa technologie innovante afin de garantir une surveillance efficace de l’activité volcanique.

A ce titre, le don propice fait par Vodafone et Vodacom Congo, destiné à porter assistance aux communautés affectées et aux populations déplacées, sera géré par le HCR.

L’Agence des Nations-Unies pour les réfugiés effectue déjà des actions humanitaires pour la protection des populations touchées par la catastrophe, entre autres, en leur fournissant des articles de secours, y compris des matériaux pour la construction des abris d’urgence tels que des bâches, des couvertures, des matelas et des articles sanitaires.

Pour rappel, c’est le samedi 22 mai 2021 que le volcan Nyiragongo est entré en éruption engendrant en conséquence une situation précaire où des milliers de congolais ont été contraints d’abandonner leurs habitations lorsque le volcan, considéré comme l’un des plus actifs et dangereux du monde, est entré en éruption.

La coulée de lave a balayé des villages entiers près de la ville de Goma.

Elle a engendré d’énormes dégâts matériels et des pertes en vies humaines.

Selon les bilans officiels des autorités provinciales, ainsi que des organisations locales et internationales, 32 personnes ont péri. A cela s’ajoutent le déplacement de plus de 400 000 personnes et des déclarations des personnes portées disparues.

Vodacom Congo, soulignons- le, filiale du groupe Vodafone, est une entreprise de télécommunications leader en République Démocratique du Congo, qui fournit une large gamme de service de communication, entre autres, la voix, la messagerie, l’Internet, l’argent mobile et les services convergents à plus de 14 millions des abonnés et entreprises depuis 2002.

Dans le cadre de son contrat social avec la RDC, et étant une entreprise orientée vers un but précis dont l’objectif est de « connecter pour un meilleur futur », Vodacom Congo s’est engagée, à travers sa technologie de pointe, à apporter la connectivité aux citoyens, même dans les zones les plus reculées, en fournissant un accès gratuit à l’éducation et en démocratisant l’internet pour favoriser le changement positif en RDC par le maintien des économies et le développement des communautés.

Quant au HCR, l’Agence des Nations-Unies pour les réfugiés, c’est une organisation internationale qui a pour mission de sauver des vies, de protéger les droits des réfugiés et de construire un avenir meilleur pour les réfugiés, les communautés déplacées et les apatrides.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito