Quantcast
Connect with us

a la une

EXCLUSIF – Le Premier Ministre ordonne le contrôle du dossier fiscal OGEFREM

Published

on

Samy Badibanga Ntita vient d’ordonner une mission de contrôle de l’Inspection Générale des Finances(IGF) à l’OGEFREM, apprend-t-on des sources proches de la Primature. Cette mission composée de deux Inspecteurs des Finances placés sous la supervision d’un membre du cabinet du Chef du Gouvernement dispose de 7 jours ouvrables pour examiner la situation des Impôts collectés et leur reversement au compte général de l’Etat.

« Le Rapport y relatif devrait urgemment me parvenir dans les dix jours à dater de l’exécution de la mission », a instruit le Premier Ministre à l’Inspecteur Général Chef de Service dans un courrier lui adressé le 22 Mars 2017.

En clair, ce contrôle devra donc confirmer ou non si le Directeur Général Anatole Kikwa à réellement détourné l’argent de la Taxe sur la Valeur Ajouté (TVA) de l’Impôt Professionnel sur la Rémunération (IPR) depuis plus de 3 ans. Lesquels impôts, selon le lanceur d’alerte Cyrius Mirindi Batumike, auraient été collectés mais non reversés au fisc.

Visiblement, le Rapport attendu par Samy Badibanga Ntita va sans nul doute orienter la décision du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange sur ce dossier fiscal de l’OGEFREM qui continue à faire du boucan depuis deux mois. Et donc, la nécessité d’en finir une bonne fois pour toutes.

Pas plus tard que ce mardi 21 Mars 2017, la Réunion Interinstitutionnelle a décidé, parmi les six mesures urgentes, de mener la lutte sans merci contre la corruption, la fraude fiscale et douanière ainsi que la contrebande.

S’il faut s’en tenir à l’application stricte de cette mesure, et la certification par la Direction Générale des Impôts (DGI) du non reversement des impôts dus à l’Etat, tout porte à croire que la décision minimum à prendre en cas du constat avéré serait la révocation du Directeur Général Anatole Kikwa.

Cela découragerait fortement toute velléité de contagion afin que la sacralité de l’impôt soit garantie par tout mandataire public.

Après la lenteur observée dans le chef du Ministère du Transports et Voies de Communication, tutelle de l’OGEFREM, dans la gestion de ce dossier fiscal, le Premier Ministre Samy Badibanga vient de le reprendre en mains. Lui qui, dans son discours d’investiture, s’était engagé à lutter contre la fraude fiscale et toute autre antivaleur qui détruit l’économie et les finances publiques de la RDC. Dans les couloirs de l’office, la nouvelle fait jaser. Wait and see !

Zoom Eco

A RE(LIRE) :
RDC : Scandale à l’Ogefrem, Kikwa soupçonné de détourner 7 milliards CDF des impôts dus au fisc !

RDC : Le Conseil d’Administration autorisé à statuer sur le malaise à l’Ogefrem !

Cyrus Mirindi : « Le dossier fiscal Ogefrem est un défi lancé contre la République » [Audio]

RDC : Contentieux Fiscal, la délégation syndicale de l’OGEFREM interpelle Anatole Kikwa !

RDC : Ogefrem, le Conseil d’Administration ordonne l’audit et l’état des lieux !

Advertisement

Edito