Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Cobil SA se dote d’un siège social moderne à Kinshasa

Published

on

Cobil SA s’est doté d’un bâtiment moderne pour abriter son siège social en Rd Congo. L’inauguration est intervenue, ce vendredi 28 juin, dans la commune de la Gombe, centre des affaires de Kinshasa. Il s’agit d’un immeuble de cinq niveaux équipé de matériels dotés d’une technologie de pointe et de mobiliers confortables. Objectif : offrir à son personnel un cadre professionnel optimal afin de booster leur performance.

Dans sa présentation, le directeur général de Cobil SA, Guillaume Bolenga, a est revenu sur le caractère moderne de cette bâtisse offrant un cadre moderne pour un travail convivial tant en individuel qu’en équipe.

« Cet immeuble a été intentionnellement revêtu d’une forme architecturale symbolisant l’inachevé. Alors que sa fondation a été calculée pour porter jusqu’à sept niveaux, ce bâtiment n’en compte que cinq. Le dernier niveau n’a pas été pourvu de toiture pour rester ouvert vers le ciel. Parce que voulu comme un symbole à la fois de la pierre angulaire et du point d’orgue de l’histoire de Cobil … », a – t – il révélé.

Au – delà de ses atouts en phase avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication tant pour des besoins d’ordre professionnel que sécuritaire, le directeur général de Cobil SA a poursuivi son mot en retraçant le parcours de cette entreprise.

A lui de préciser : « il émerge cette petite voix intérieure nous rappelant que toute l’histoire que nous célébrions ce jour la manifestation la plus éclatante n’aurait pu être celle qu’elle est n’eut été notamment l’attention et la sollicitude constante ainsi que la stabilité nécessaire à son redressement dont Cobil SA a pu bénéficier tout au long de ces nombreuses années de la part de son actionnaire, j’ai cité l’Etat congolais, ici représenté par le ministre du Portefeuille. »

S’en est suivi la coupure du ruban inaugural de cette bâtisse par la ministre du Portefeuille, Wivine Mumba Matipa en présence des membres du Conseil d’administration, du comité de gestion, des agents et cadres, ainsi que des invités de marque intervenant dans le secteur pétrolier.

Si pour la ministre du Portefeuille cette cérémonie marque le décollage effectif de Cobil SA, elle témoigne également de la capacité managériale de l’équipe dirigeante de cette société étatique dont la rigueur dans la gestion a donné naissance à cette œuvre à impact visible.

« Ce qu’a accompli Cobil SA n’est rien d’autre que la résultante d’une gestion saine du patrimoine de l’Etat… Je souhaite et espère même voir l’ouvrage réalisé par Cobil SA devenir un exemple à suivre pour de nombreuses entreprises publiques », a – t – elle recommandé.

La ministre du Portefeuille a manifesté son vœu de voir des nationaux s’impliquer dans la prise en charge de ce secteur stratégique relevant de la souveraineté de l’Etat. C’est à ce titre qu’elle a encouragé Cobil SA à accroître ses 15% des parts du marché.

Vue de la station – service située devant le siège social de Cobil SA. Ph. Zoom_eco

L’inauguration de cette journée mémorable de Cobil SA a concerné également deux stations – services modernes. La première, devant le siège social ; et la seconde, à Super Lemba.

D’aucuns se rappellent de la catastrophe frôlée par cette société, alors Mobil Oil Congo, pour saluer la renaissance de Cobil SA grâce au management et l’expertise congolaise soutenue par la rentabilisation des participations de l’Etat congolais qui en est l’actionnaire unique.

A ce jour, Cobil SA pèse dans le paysage congolais des hydrocarbures. Grâce à son action, la RDC a évité, entre 2017 et 2018, la crise pétrolière qui pointait à l’horizon et qui devrait paralyser le pays et l’économie nationale.

Au demeurant, le directeur général Guillaume Bolenga a adressé ses vifs remerciements à tous ses partenaires « banquiers » et « principaux fournisseurs » pour la marque de confiance et le partenariat gagnant-gagnant.

Emilie MBOYO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito