Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Congo Airways, l’A320 Patrice-Emery Lumumba en Check-C

Published

on

RDC : Congo Airways, l’A320 Patrice-Emery Lumumba en Check-C

Congo Airways vient d’envoyer son premier aéronef A320 « Patrice Emery Lumumba » en Check-C. Ces travaux d’entretien et de lourde maintenance sont assurés dans les hangars d’AeroTechnic Industries (ATI) à l’aéroport Mohamed V de Casablanca au Maroc. Cette entreprise spécialisée est une co-propriété à 50/50 entre Air France Industrie KLM E&M et Royal Air Maroc.

 Zoom Eco l’annonçait précédemment, l’arrivée du Boieng 737-800 devrait permettre à Congo Airways d’envoyer, en deux temps, ses deux Airbus A320 en Check-C conformément aux normes internationalement établies. Ces entretiens vont devoir s’effectuer avant fin Juin pour permettre à la compagnie nationale de lancer ses vols internationaux dès Juillet prochain tel que prévu.

Quid du Check-C ?

Il s’agit d’un entretien effectué tous les 20 à 24 mois ou spécifiquement à un nombre d’heures de vol réelles (FH) définies (environs 6 000 heures) par le fabricant. Cette maintenance nécessite l’inspection d’une grande majorité des composants de l’avion mis hors service jusqu’à l’achèvement complet des travaux.

Selon les experts, « la structure entière de l’avion devrait être passée au peigne fin. La carlingue (coque) sera également passée aux ultrasons pour déceler d’éventuelles fissures. Les pièces importantes du moteur sont vérifiées ainsi que les câblages. Tous les instruments du cockpit doivent fonctionner parfaitement ». En termes de temps, cela peut aller jusqu’à 3 semaines maximum.

Partenariat étroit

C’est au terme d’un appel d’offres lancé par Congo Airways que AFI KLM E&M ont gagné ce contrat de maintenance de type C des deux A320 que la compagnie exploite sur ses lignes intérieures. Ce nouveau contrat s’inscrit dans la continuité des relations mutuellement bénéfiques entre Congo Airways, AFI KLM E&M et le Groupe AIR FRANCE KLM.

Ce dernier a en effet accompagné le gouvernement congolais lors de la création de la compagnie via sa filiale Air France Consulting, tandis qu’AFI KLM E&M est déjà partenaire de Congo Airways pour de la maintenance en ligne sur sa base de Kinshasa, ainsi que du support moteurs, équipements et aérostructures pour ses deux A320.

Compagnie en plein essor  

« Combiné aux relations positives et constructives que nous entretenons déjà, le positionnement très compétitif de l’offre d’AFI KLM E&M a été déterminant dans notre choix. Alors que nous sommes en pleine croissance, avec l’ajout prochain d’un troisième A320 à notre flotte, nous avons plus que jamais besoin de pouvoir nous appuyé sur un partenaire MRO à l’expertise reconnue à l’échelle internationale», a commenté le DG de Congo Airways,  Désiré Balazire Bantu selon un communiqué officiel d’AFI KLM E&M.

Pour sa part,  le Directeur Général d’AeroTechnic Industries  a réaffirmé sa disponibilité à accompagner Congo Airways dans son essor.

« Nous sommes heureux et fiers de remporter ce nouveau contrat auprès de Congo Airways. Cette jeune compagnie est en avance sur son plan de développement – signe qu’elle répond aux très forts besoins de mobilité exprimés par les clients au Congo et dans la région. Et nous aurons à cœur de l’accompagner avec un maximum d’efficacité dans la croissance de ses opérations », a déclaré Tommaso Auriemma.

En cette période d’absence de l’A320 « Patrice Emery Lumumba », Congo Airways rassure sa clientèle de la continuité et de la régularité de ses vols dans toutes ses lignes à travers le pays. Et ce, en toute sécurité et fiabilité.

Zoom Eco

Advertisement

Edito