Connect with us

a la une

RDC : Doing business, l’ANAPI sensibilise les techniciens de l’urbanisme

Published

on

L’Agence Nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) a organisé, ce jeudi 7 février 2019, une matinée de sensibilisation sur les réformes relatives au Permis de construire à l’attention des architectes, urbanistes et ingénieurs.

L’objectif de cet atelier, a indiqué le directeur général, Antony Nkinzo, c’est d’expliquer la méthodologie de cotation de Doing Business. D’où l’opportunité de parler de la mise en place de l’ordre des architectes, de présenter les différentes réformes sur le doing business et précisément l’indicateur sur le permis de construire, et enfin, d’expliquer le questionnaire de doing business.

Le patron de l’ANAPI a orienté sa sensibilisation notamment sur le nouvel indice qui a été introduit en 2018 parmi les indicateurs Doing Business, lequel est axé sur la qualité.

 

Cet indice apprécie respectivement : la qualité de la réglementation en matière de construction ; le contrôle qualité avant la construction ; le contrôle qualité pendant la construction ; la conduite effective des inspection pendant la construction ; la réalisation effective ; le régime de responsabilité sur les assurances ; et, la conformité professionnelle.

C’est ici que Antony Nkinzo a insisté sur le fait que le classement Doing Business n’est pas le fruit de l’imagination d’autant plus que des données sont collectées par des contributeurs en amont, et examinés en aval afin de déterminer la place de chaque économies suivants les résultats obtenus.

A RE(LIRE) : Doing Business 2019, la RDC avance dans trois réformes mais perd deux places

Dans le dernier classement Doing Business 2019, la RDC a perdu deux places. Quant à l’indicateur de «Permis de construire», elle a perdu 44 places.

A la base de cet échec, explique-t- on, le délai trop long dans le raccordement à l’eau potable, l’accès difficile à l’information et l’absence d’un Code adéquat sur l’urbanisme.

En rappel, ce secteur est régi par un Code de l’urbanisme datant de 1957 et complètement en déphasage avec la réalité actuelle. D’après certains analystes, 60 à 80% de constructions en RDC sont faites sans l’obtention préalable du permis de construire.

Le projet du Code de l’urbanisme révisé est en chantier.

Nadine FULA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :