Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : gestion du fret, Sayiba explique les quatre axes aux étudiants de l’UPC !

Published

on

Le directeur général de l’Office de gestion de fret multimodal (OGEFREM) a expliqué aux étudiants de la faculté de Droit de l’Université protestante au Congo (UPC) la gestion du fret en quatre axes. C’était au cours de la conférence-débat organisée le week-end dernier avec pour thème : les aspects juridiques et économiques de la gestion optimale et intégrale du fret congolais.

Pour lancer le débat, le patron de l’Ogefrem a scindé son exposé en quatre parties, à savoir : les aspects juridiques du fret ; aspects économiques ; la gestion optimale ; et la gestion intégrale du fret.

« En sa qualité du bras séculier de l’Etat, l’Ogefrem est chargé d’assurer la régulation de l’accès au fret national sur tout le pays. A ce titre, il réglemente les conditions et le prix de transport de marchandises notamment par la négociation et la réduction des coûts y relatifs. Il fait appliquer et contrôler l’application effective du prix de transport sur le fret national transporté», a indiqué Patient Sayiba.

Ainsi, a-t-il insisté, trois documents sont utilisés dans la couverture du fret. Il s’agit de la Fiche électronique de renseignements à l’exportation (FERE), de la Fiche électronique de renseignements à l’importation (FERI) et l’Attestation de destination.

Des différents textes légaux et réglementaires constituent des bases juridiques des documents utilisés par l’Ogefrem pour la gestion du fret.

Quant aux aspects économiques du fret multimodal, Patient Sayiba a précisé que l’Ogefrem assure la traçabilité et le suivi de la marchandise de bout en bout.

A lui de souligner : « il anticipe sur les opérations de dédouanement par la mise en place d’un plan financier et de réduction de coût de séjour. Il renseigne sur le meilleur marché de certains produits par rapport aux marchés traditionnels mais non rentables. Il constitue une banque de données et identifie tous les intervenants du commerce extérieur.»

Pour avoir une gestion intégrale du fret, l’Ogefrem recourt à la diversification de mandataires opérant par zones géographiques et à la signature de contrats d’adhésion avec les entreprises censées transporter le fret congolais.

Et pour une bonne gestion optimale de fret, cette entreprise a conçu, développé et exploite son propre système informatique.

Il s’en est suivi un débat houleux mais enrichissant permettant aux étudiants d’avoir des réponses à leurs préoccupations avec satisfaction.

De quoi réconforter l’action de Aristote Tshibuabua, président des étudiants de l’UPC qui non seulement salue l’initiative de l’Ogefrem mais aussi range cette réalisation dans l’actif de son mandat.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito