Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Grogne à la SCTP, voici les clauses du compromis trouvé ! [Audio]

Published

on

Un protocole d’accord a été signé entre la délégation syndicale de la société commerciale de transport et des ports (SCTP) ex. Onatra et les Gestionnaires représentants l’état propriétaire, a-t-on appris lors de la restitution des discussions entre parties faite mercredi 8 Mars devant les agents qui menaçaient d’aller en grève.

Ce document signé par le Président National de la délégation Syndicale des travailleurs, Ilufa Pitho et le Directeur Général de la SCTP, Lewis Banguka prévoit la constitution d’une Commission va pouvoir veiller à l’encadrement des dépenses et a la rationalisation des recettes de cette entreprises publique confrontée à la mauvaise gestion en dépit de son état de canard boiteux.

Vue de la restitution des échanges avec l’employeur aux agents de la SCTP. Ph. @Zoom_eco

En plus de cette tâche, la commission qui entame sa mission ce 15 mars 2017 va prioriser la paie des salaires des travailleurs du mois encours, les frais médicaux et les frais des funérailles des fonctionnaires.

Dans ce même compromis, l’Etat congolais reconnait les arriérés des salaires qui s’élèvent à 21 milliards de francs congolais représentant 4 mois pour les travailleurs actifs et 8 mois pour les pensionnés. Une programmation échelonnée d’apurement de ces arriérés devrait être initiée.

Cliquer pour écouter le Président de la délégation syndicale de la SCTP :

Par ailleurs, le Gouvernement a promis de rembourser les quatre millions de dollars américains de la SCTP placés à la BIAC dans les prochains jours, a-t-on appris de la même source. Selon l’accord conclu, tous les paiements des fournisseurs de la SCTP seraient suspendus jusqu’à la résolution de ce problème.

Les premières retombées de ce compromis sont attendues le 30 Mars prochain. Wait and see!

Zoom Eco

A RE(LIRE) :
RDC : Menace de grève à la SCTP motivée par 4 mois d’arriérés de salaire !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito