Connect with us

a la une

RDC : la SONAS indemnise 788 sinistres en juillet 2018

Published

on

La Société nationale d’assurances (SONAS) poursuit, sans désemparer, son opération “Jeudi sinistre” qui consiste à indemniser les victimes d’accidents. Le mois de juillet 2018 se clôture sur note positive en ce qui concerne le paiement de sinistres. Pendant quatre semaines, l’Assureur national a payé 788 dossiers dans les branches d’assurance automobile, vie et incendie à la satisfaction des bénéficiaires.

La directrice générale, Madame Carole Agito Amela veille à la réalisation permanente de l’objet social de la SONAS, celui de payer les victimes d’accident dont au préalable les assurés ont souscrit une police d’assurance de leur choix. Et à travers cette opération dite “Jeudi Sinistre”, elle marque ainsi l’engagement et la détermination du managent de la SONAS à optimiser les résultats satisfaisants.

Notons que le 5 juillet 2018, elle s’est acquitté de 202 dossiers, le 12 juillet 175 dossiers, le 19 juillet 201 dossiers et le 26 juillet 210 dossiers.

Ces statistiques fournies concernent principalement la ville province de Kinshasa. Mais cette opération d’indemnisation s’est déroulée à travers les 80 agences SONAS disséminées à travers la République Démocratique du Congo.

Par ailleurs, Carole Agito a dépêché une délégation de son entreprise constituée de la direction de Région de Kinshasa, de la direction de suivi et indemnisations et du Service de communication pour procéder à la remise de kits orthopédiques et frais médicaux des sinistrés internés dans les centres médicaux de la place. Il était aussi question de payer le frais de réparation de véhicules accidentés auprès de concessionnaire et dans les garages spécialisés.

La direction générale de la SONAS tient à satisfaire l’ensemble de sa clientèle en cas d’accident. Elle interpelle également la population congolaise à faire confiance à leur Assureur. Car, rassure – t – elle, en cas de sinistre, elle se portera garante pour indemniser.

PROCÉDURE À SUIVRE LORS DE LA SURVENANCE D’UN ACCIDENT DE CIRCULATION

1ère étape

Faire appel à un OPJ affecté à la police de circulation routière pour constater l’accident et veuillez à ce que le PV soit établi conformément aux faits tels qu’ils se sont produits.

2ème étape

En cas de collision avec un autre véhicule, vérifier au lieu de l’accident si votre adversaire est assuré.

Au cas où vous causez des dommages corporels à une personne, il vous est recommandé de prendre en charge les premiers soins pour sauver la vie humaine et soulager les victimes.

Les frais engagés seront remboursés par la Sonas.

3ème étape

Faire la déclaration d’accident dans les huit (8) jours qui suivent l’accident, auprès de l’agence la plus proche.

Vous devez impérativement vous munir de votre preuve d’assurance.

Attention : une fausse déclaration entraîne la déchéance de la garantie et des poursuites pénales.

4ème étape 

En cas d’exhibition de preuve d’assurance de votre adversaire, exigez de la Sonas qu’un numéro soit attribué à votre dossier et qu’il vous soit remis un accusé de réception précisant toutes les pièces requises pour la gestion de votre dossier.

5ème étape

Dans le cas où vous êtes responsables de l’accident, orientez la (les) victime(s) vers l’agence/Sonas gestionnaire de votre contrat pour sa prise en charge et, éventuellement, son indemnisation.

Si votre adversaire est responsable de l’accident, et que vous êtes assuré seulement en responsabilité civile, vérifiez si votre est assuré et l’inviter à respecter les différentes étapes prévues dans cette procédure. Lorsque votre adversaire, responsable de l’accident n’est pas assuré, vous pouvez la poursuivre conformément au code civil pour réparation.

Observations :

a) Faire diligence pour introduire toutes les pièces demandées par la Sonas en original, car la gestion et le règlement de votre dossier en dépendent.

b) Les agents de la Sonas sont salariés. A ce titre, aucune commission ni pourboire n’est exigible en échange des services qu’ils rendent.

c) L’OPJ qui établi le PV est chargé de transférer le PV au Parquet Général. L’assuré doit entrer en contact avec l’OPJ ayant établi le procès-verbal pour avoir le numéro du PV transféré au Parquet, car le dossier être transféré au Parquet dans les 48 heures qui suivent.

d) L’assuré après avoir obtenu le numéro du PV transféré au Parquet Général par l’entremise de l’OPJ va adresser une lettre pour levée copie dudit Procès-verbal au Procureur Général de la République.

e) La Sonas s’engage à régler votre dossier dans les 30 jours qui suivent le dépôt de la dernière pièce demandée.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :