Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’affection du patrimoine restant de LAC Sarl à une autre société devrait se faire en collaboration avec le Comité de liquidation (Adèle Kayinda)

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : l'affection du patrimoine restant de LAC Sarl à une autre société devrait se faire en collaboration avec le Comité de liquidation (Adèle Kayinda) 1

L’éventuelle récupération du patrimoine restant de la société Lignes Aériennes Congolaises (LAC-Sarl) pour l’affecter à une autre société existante ou une nouvelle société devrait se faire par voie d’acquisition auprès du Comité de liquidation de cette entreprise qui a été mis en place, a indiqué la Ministre d’État, Ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda, dans un rapport présenté à la trente-cinquième réunion du Conseil des Ministres, tenue, le vendredi 7 janvier 2022.

En exécution de l’instruction du Président de la République donnée lors de la
trente-quatrième réunion du Conseil des Ministres, la Ministre d’Etat, Ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda, en collaboration avec son collègue des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, Chérubin Okende, ont été chargés de mettre en place une Commission interministérielle en vue de présenter un rapport succinct relatif à l’état des lieux de la liquidation des Lignes Aériennes Congolaises (LAC). Une Commission composée d’experts de la Primature, des Ministères en charge du Portefeuille et
des Transports.

Au cours des travaux, ladite Commission a examiné les points ci-après :

• La créance certifiée des LAC sur l’Etat Congolais ;

• La dette sociale certifiée due aux agents des LAC ;

• La dette envers d’autres créanciers ;

• La valeur marchande du patrimoine existant ;

• Les autres litiges importants.

D’après le Porte-parole du Gouvernement congolais, Patrick Muyaya, le Conseil a pris acte de ce rapport qui devra être enrichi au niveau de la Commission interministérielle avant son examen et son
adoption en Conseil des Ministres.

Tombé en faillite en 2003, la compagnie Lignes Aériennes Congolaises (LAC-Sarl) n’a toujours pas achevé son processus liquidation lancé depuis 2013.

Cette question soulève beaucoup d’inquiétudes de la part des anciens agents de cette société qui attendent désespérément leurs indemnités.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito