Connect with us

a la une

RDC : l’ANAPI satisfaite du lancement de la rédaction du Code de l’urbanisme !

Published

on

L’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) a exprimé sa satisfaction quant au lancement des travaux de rédaction du Code de l’urbanisme en Rd Congo. Dans un message officiel publié sur son site internet, ce vendredi 14 décembre 2018, elle a émis le vœu de voir le futur Code régissant ce secteur être plus performant, attractif, transparent et adapté aux enjeux et défis du monde actuel.

« Etant donné que le domaine de la construction est aussi capital que sensible pour la vie humaine, le Code en préparation va prendre en compte les aspects liés notamment à la célérité,  à la transparence, à la qualité de la réglementation en cette matière, à l’efficacité du contrôle de qualité et des mécanismes de sécurité, aux régimes de responsabilité et d’assurance pour les vices cachés, et les exigences de certification professionnelle », lit – on dans le message.

Pour cet organe conseil du gouvernement central et des gouvernements provinciaux en matière de promotion des investissements et d’amélioration du climat des affaires en RDC, le Code qui sera, au bout du processus, promulgué va occasionner l’attraction des investisseurs tant nationaux qu’étrangers, avec pour objectif l’amélioration du social des congolaises et congolais.

En exécution de l’Arrêté ministériel n°044/CAB/MIN-UH/2018 du 7 novembre dernier portant création du Comité préparatoire de rédaction du nouveau Code de l’Urbanisme en RDC, il a été officiellement lancé le 5 décembre les travaux de rédactionnels dudit Code.

Il s’agit, rappelle l’ANAPI, de l’une des réformes phares inscrites dans la feuille de route des réformes gouvernementales sur le Permis de construire et validées, en date du 25 septembre 2018 à l’Hôtel Sultani, par le Comité de Pilotage au niveau ministériel pour leur mise en œuvre effective.

A RE(LIRE) : Bahati satisfait des avancées réalisées sur les huit indicateurs doing business 2019 !

Après la publication du Rapport Doing Business 2019 de la Banque mondiale, l’heure est à la mise en œuvre de nouvelles réformes sur certains indicateurs notamment celui de l’Obtention du permis de construire, indicateur sur lequel le pays a toujours été le mieux classé.

D’après l’ANAPI, cinq réformes ont été identifiées pour le ministère de l’Urbanisme et habitat. Il s’agit de : « la rédaction d’un nouveau Code de l’Urbanisme et de construction ; l’instauration du Guichet Unique d’Urbanisme et Habitat ; l’informatisation du fichier Permis de construire ; la mise en œuvre de la Police d’Urbanisme et de construction ; et la création de l’Ordre National d’Architectes ».

Pendant 90 jours, délai assigné à la Commission préparatoire, la RDC aura un master plan à soumettre à toutes les parties prenantes impliquées dans le domaine de construction.

En rappel, c’est depuis trente ans que le ministère de l’Urbanisme et habitat a été régi et organisé par un texte colonial, un texte caduc, à savoir : le Décret du 20 juin 1957 sur l’Urbanisme du Roi Souverain belge, Leopold II.

Michel EFAKA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :