Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : L’Ogefrem acquiert une autogrue à 800 000 USD

Published

on

A Matadi, le Directeur Général a.i de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), Anatole Kikwa, a réceptionné, le 20 février dernier une autogrue moderne de marque TEREX. Cet engin acquis en France sur fonds propres de l’entreprise, servira à désengorger le port de Matadi.

La joie se lisait sur tous les visages. “Le travail qui se faisait au ralenti par manque d’engins était préjudiciable certes ! Aujourd’hui, la difficulté est totalement contournée. Coup de chapeau à Anatole Kikwa”, a déclaré un docker, très satisfait. C’est dire que l’acquisition de l’autogrue apporte un total soulagement à tous les usagers de ce port.

Ils expliquent que lorsque les containers sont aussitôt évacués, le port se trouve aéré et les chargeurs gagnent en temps. Cela réduit en leur faveur le nombre de jours à passer à l’hôtel. Pour eux, ce sont des frais en moins.

Outil professionnel moderne

A en croire Monsieur Sylva, représentant du fournisseur qui a gagné le marché d’appel d’offres, conformément aux normes de passation des marchés,  TEREX est une machine solide et adaptée à tous les terrains difficiles. Elle pèse 45 tonnes. « C’est la Mercedes d’aujourd’hui et l’unique machine qui est utilisée ce jour au niveau mondial », a-t-il précisé.

TEREX travaille jusqu’à 50.000 heures et peut résister au-delà d’une vingtaine d’années. Sa longévité dépend de son utilisation et du strict respect de délai d’entretien. “C’est parce que nous connaissons les prouesses techniques de la maison TEREX que nous venons d’acquérir une deuxième autogrue pour participer au développement et au désengorgement de toutes les opérations portuaires”, a indiqué Anatole Kikwa.

Acquisition, source d’autofinancement

Le coût global de cette nouvelle autogrue, achat, transport et dédouanement compris, s’élève à près de 800.000 USD.  Si pour les agents, il s’agit d’une dépense utile effectuée par Anatole Kikwa au nom de l’entreprise, pour l’OGEFREM il s’agit d’une nouvelle source d’autofinancement.

 Le patron de l’Ogefrem reconnait avoir tenu une promesse dans le cadre de la mission assignée à l’Ogefrem par le Gouvernement, notamment l’assistance aux chargeurs. A l’en croire, ce que payent les importateurs et exportateurs doit servir à accompagner le Gouvernement, le Chef de l’Etat pour rendre fluide l’enlèvement des marchandises au port de Matadi. Anatole Kikwa a salué la collaboration franche et sincère entre son entreprise et la SCTP sous le management éclairé de Kimbembe Mazunga.

La Délégation syndicale provinciale, représentée par M. Kumbu Innocent, en appelle à la conscience de tous les travailleurs de l’Ogefrem pour accompagner les efforts de la haute Direction conduite par Anatole Kikwa dans l’objectif de promouvoir le commerce extérieur à travers les importateurs et exportateurs.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito