Connect with us

a la une

RDC : Scandale à l’Ogefrem, Kikwa soupçonné de détourner 7 milliards CDF des impôts dus au fisc !

Published

on

RDC : Scandale à l’Ogefrem, Kikwa soupçonné de détourner 7 milliards CDF des impôts dus au fisc ! 1

C’est une bagatelle de 7.019.684.164,32 Fc (sept milliards dix neuf millions six cent quatre vingt quatre mille cent soixante quatre centimes trente deux FC) équivalent à environs 6,5 millions de dollars américains que l’OGEFREM doit à la Direction Générale des Impôts. Ce montant couvre toute la TVA collectée auprès des bénéficiaires des services de l’entreprise et l’Impôt professionnel sur le Revenu des agents non reversés au fisc durant trois ans. Quelle est la destination de cet argent ? En sa qualité de Directeur Général, Anatole Kikwa devrait clarifier cette situation.

La dénonciation vient d’un cadre à l’Ogefrem. Selon des sources proches du dénonciateur, Mirindi Batumike Jean-Cyrus a écrit officiellement au Directeur Général des impôts pour déplorer le fait que son impôt notamment l’impôt professionnel sur le revenu et la TVA collectée par l’Ogefrem pour le compte du Trésor public seraient détournés par son Patron, le Dg Anatole Kikwa.

Cela depuis trois ans, l’avis aux tiers détenteurs (ref. N°14.7/036/Dgi/Dge/Dir/MN/2017 du 1er février 2017 signe par Xavier Lunyanga, Receveur principal des impôts) faisant foi.

Avis à Tiers détenteurs de la DGI à l'OGEFREM @Zoom_eco

Le dénonciateur a déjà saisi les instances judiciaires avec copies réservées à toutes les institutions du pays pour dénoncer ce détournement qui fait perdre à la république des millions de dollars pour permettre au gouvernement d’exécuter son programme d’action dont l’organisation élections et l’amélioration du social.

« Il apparaît clairement que les menaces de morts, de licenciement, les intimidations, le trafic d’influence, la discrimination et d’actes arbitraires ne sauraient annihiler ma conviction des valeurs républicaines étant entendu que je crois à l’Etat, je crois à la justice de mon pays, j’ai foi aux institutions de la République, car si nos Héros, les pères Fondateurs du nationalisme congolais avaient peur de la mort, la RDC ne saurait être indépendante aujourd’hui », a écrit Mirindi Batumike au Procureur Général.

Si Anatole Kikwa est appelé à avancer ses éléments de défense, présomption d’innocence faisant, le Procureur Général, le Conseiller Spécial du Chef du Chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption, le Ministre de la Justice, le Ministre du Portefeuille sont ainsi placés devant leurs responsabilités. La Bonne Gouvernance c’est aussi la transparence dans la gestion et la lutte contre l’impunité ainsi que toute autre anti-valeur.

Zoom Eco

Pétition contre KIkwa OGEFREM
Dénonciation Mirindi OGEFREM
Plainte contre KIkwa OGEFREMM

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement