Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : SCPT et eDocGroup envisagent un partenariat gagnant-gagnant

Published

on

RDC : la SCPT et eDocGroup en voie de signer un partenariat win-win!

La Société congolaise des postes et des télécommunications de la Rd Congo (SCPT) et eDocGroup, une entreprise basée à Brest en France, envisagent un projet de modernisation et d’offre de services de qualité. Les deux entités représentées par leurs dirigeants, Patrick Umba Banza et Mikael Salaun, ont échangé ce lundi 17 août 2020, au siège de la SCPT à Kinshasa.

Au menu, mettre les bases pour un partenariat gagnant-gagnant. Cette entreprise française se dit prête à injecter de millions d’euros dans un projet de modernisation et d’offre de services de qualité à la Poste de la RD Congo.

D’après le patron d’eDocGroup, leur offre va se baser sur de meilleures solutions au développement économique du pays en utilisant les solutions digitales. La Rd Congo a été donc choisie pour son potentiel humain, à cause de sa jeunesse qui détient la technologie entre ses mains.

“C‘est une belle opportunité pour ma société de venir proposer ses services, et en même temps, je crois en la République Démocratique du Congo pour son développement. Je crois que notre solution va aider votre pays à se développer considérablement, à inhiber certains problèmes qui pourraient exister et ce, de façon drastique pour lui permettre de faire un bond“, a indiqué Mikael Salaun qui est déjà à sa troisième visite en RDC.

Si tout est officialisé, huit mois vont suffire pour la matérialisation de ce projet qui va fonctionner avec les énergies vertes en intégrant les énergies solaires pour que les nouvelles technologies soient mises à l’abri de la pollution.

eDocGroup est spécialisée dans l’échange numérique, coffre fort, dématérialisation de facture, fiche de paie et la sécurité numérique c’est-à-dire la protection des documents. Elle a déjà fait ses preuves au ministère français des Armées, ex. ministère de la Défense ; à l’Assemblée nationale française ; au ministère des Finances français et aux autres entités telles que des conseillers. Cette entreprise est également présente dans plusieurs pays africains.

Représentant les intérêts de la Rd Congo et particulièrement de la SCPT, son directeur général ai Patrick Umba Banza a salué ce partenariat public-privé qui s’inscrit dans les accords win-win.

Depuis qu’il est à la tête de cette entreprise de l’Etat, il ne cesse de mettre en place une politique de développement qui ne peut qu’inciter les investisseurs à se bousculer devant sa porte.

Il a promis à ses agents de ne jamais accepter des projets qui mettront la SCPT en difficulté. Et il ne cesse de travailler dans le sens de ne plus enfoncer l’endettement de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications, comme ce fut le cas dans le passé.

Nadine FULA

Advertisement

Edito