Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Sonas, 1 114 sinistrés indemnisés en mars 2018 !

Published

on

La Société nationale d’assurances (SONAS) a indemnisé un total de 1 114 sinistrés en mars 2018. Le paiement de ces dossiers sinistres, à la satisfaction des bénéficiaires, concerne les différentes branches d’assurances : automobile, vie et incendie. Il s’agit d’un résultat « record » du personnel dirigé par la directrice générale intérimaire, Carole Agito, depuis le début de cette année.

 Toutes ces opérations d’indemnisations se sont effectuées dans les installations de la direction générale à Kinshasa Gombe. Ainsi, au jeudi 1er mars, 237 dossiers payés ; au jeudi 8 mars : 240 dossiers ; au jeudi 15 mars, 229 dossiers ; au jeudi 22 mars, 181 dossiers ; et, au jeudi 29 mars, 227 dossiers.

L’assureur national s’est également acquitté de plusieurs dossiers dans les hôpitaux. L’un des cas le plus frappant concerne le dossier de la Société Malu Aviation dont le sinistre s’était produit à Beni. Le montant alloué à cette indemnisation a été réceptionné par le directeur financier de cette entreprise qui a salué la démarche de la Sonas.

La Sonas affirme avoir intervenu plutôt au sinistre qui a touché la famille Tshiefu à Mont Ngafula faisant trois victimes à la suite de l’accident d’un camion de 20 tonnes qui a fini sa course sur ces enfants. Une fille est décédée et deux garçons sont internés et pris en charge par la Sonas à l’hôpital Monkole.

Sur instruction de la directrice générale de la Sonas, le père des victimes a perçu l’acompte de l’indemnisation en attendant le dépôt complet de toutes les pièces exigées par la Sonas. Monsieur Tshiefu a remercié la Sonas cette compréhension et geste humanitaire.

La Sonas a fait de l’indemnisation de sinistre son cheval de bataille à travers l’opération jeudi sinistre elle tient à tout prix à respecter et valoriser son objet social qui est le paiement de sinistre.

Zoom Eco

 

PROCÉDURE À SUIVRE LORS DE LA SURVENANCE D’UN ACCIDENT DE CIRCULATION

1ère étape

Faire appel à un OPJ affecté à la police de circulation routière pour constater l’accident et veuillez à ce que le PV soit établi conformément aux faits tels qu’ils se sont produits.

2ème étape

En cas de collision avec un autre véhicule, vérifier au lieu de l’accident si votre adversaire est assuré.

Au cas où vous causez des dommages corporels à une personne, il vous est recommandé de prendre en charge les premiers soins pour sauver la vie humaine et soulager les victimes.

Les frais engagés seront remboursés par la Sonas.

3ème étape

Faire la déclaration d’accident dans les huit (8) jours qui suivent l’accident, auprès de l’agence la plus proche.

Vous devez impérativement vous munir de votre preuve d’assurance.

Attention : une fausse déclaration entraîne la déchéance de la garantie et des poursuites pénales.

4ème étape 

En cas d’exhibition de preuve d’assurance de votre adversaire, exigez de la Sonas qu’un numéro soit attribué à votre dossier et qu’il vous soit remis un accusé de réception précisant toutes les pièces requises pour la gestion de votre dossier.

5ème étape

Dans le cas où vous êtes responsables de l’accident, orientez la (les) victime(s) vers l’agence/Sonas gestionnaire de votre contrat pour sa prise en charge et, éventuellement, son indemnisation.

Si votre adversaire est responsable de l’accident, et que vous êtes assuré seulement en responsabilité civile, vérifiez si votre est assuré et l’inviter à respecter les différentes étapes prévues dans cette procédure. Lorsque votre adversaire, responsable de l’accident n’est pas assuré, vous pouvez la poursuivre conformément au code civil pour réparation.

Observations :

a)Faire diligence pour introduire toutes les pièces demandées par la Sonas en original, car la gestion et le règlement de votre dossier en dépendent.

b)Les agents de la Sonas sont salariés. A ce titre, aucune commission ni pourboire n’est exigible en échange des services qu’ils rendent.

c)L’OPJ qui établit le PV est chargé de transférer le PV au Parquet Général. L’assuré doit entrer en contact avec l’OPJ ayant établi le procès-verbal pour avoir le numéro du PV transféré au Parquet, car le dossier être transféré au Parquet dans les 48 heures qui suivent.

d)L’assuré après avoir obtenu le numéro du PV transféré au Parquet Général par l’entremise de l’OPJ va adresser une lettre pour levée-copie dudit Procès-verbal au Procureur Général de la République.

e)La Sonas s’engage à régler votre dossier dans les 30 jours qui suivent le dépôt de la dernière pièce demandée.

Advertisement

Edito