Connect with us

a la une

RDC : Un sujet belge débiteur de 3 millions USD du FPI arrêté au Beach Ngobila !

Published

on

Un sujet belge, débiteur du Fonds de Promotion de l’Industrie, a été arrêté au Beach Ngobila le 24 Janvier 2018 à Kinshasa alors qu’elle s’apprêtait à quitter le territoire congolais. D’après une source crédible, cette femme « entrepreneure » non autrement identifiée, sous le coup d’une action judiciaire à son encontre, avait été citée dans le rapport d’enquête parlementaire sur la gestion du FPI comme promotrice n’ayant jamais réalisé le projet pour lequel elle avait obtenu un financement de l’ordre de 3 millions USD pour réaliser une usine de purée de tomate et de jus.

Tentative de fuite échouée

Ayant été informée, par des réseaux politiques puissants, ces protecteurs», qu’une plainte en son nom avait été déposée auprès des instances judiciaires par le FPI, l’infortunée s’est organisée pour quitter frauduleusement le territoire congolais. Grâce à la vigilance et au partenariat solide conclu entre le FPI et les services commis à la sécurité des frontières, elle a été neutralisée alors qu’elle tentait de fuir le pays.

Faits graves lui reprochés

La plainte du FPI adressée au Procureur Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, apprend – on de la même source, indique qu’un vol organisé du titre de propriété appartenant à la concernée a été perpétré à la fois dans les archives du FPI et auprès des services cadastraux de la Circonscription foncière de la Lukunga et ce, en complicité avec des agents non encore démasqués (ndlr).

Quoi de plus normal que cette affaire ne souffre d’aucune interférence de la part des réseaux politiques puissants et mafieux qui s’organisent, tous les jours, à torpiller les efforts consentis par le FPI, bras séculier du Gouvernement en matière de financement de PME/PMI qui, d’ailleurs s’attèle à mettre toutes les batteries en marche afin de mobiliser la bagatelle somme de 379 millions USD pour le compte du trésor public durant la période triennale 2018-2020.

Pour rappel, les impayés (à fin 2017) du portefeuille-prêts du FPI, à recouvrer, se chiffrent à plus ou moins 162 millions USD.

A RE(LIRE) : Des lobbies « politiques » luttent pour la disparition du FPI !

A l’instar de cette débitrice belge, en détention par les instances judiciaires, d’autres débiteurs indélicats du FPI devraient s’empresser à s’acquitter de leur dette envers l’Etat Congolais afin d’éviter tout désagrément.

D’autres promoteurs inciviques, débiteurs du FPI, sont également entre les mains de la justice. Et l’opération se poursuit. Nous y reviendrons.

Zoom Eco

RDC : Scandale politico-financier au FPI, les recommandations de l’Assemblée nationale ignorées !

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :