Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Vente de Tenke Fungurume, la Gécamines entend faire valoir ses droits

Published

on

Dans un communiqué officiel, la Générale des Carrières et des Mines (Gécamines) affirme avoir appris à travers les médias la cession par l’américain Freeport-McMoran de la mine de cuivre de Tenke Fungurume Mining, dont elle détient 20 %. Toutefois, l’option a été levée pour étudier les clauses de l’opération afin de faire valoir ses droits.

Est – ce le début d’un conflit d’affaire entre la Gécamines (20%) et Freeport – MacMoran (56%), ces deux actionnaires de Tenke Fungurume Minging ? Les prochains jours nous en diront certainement plus.

Si le troisième actionnaire, Lundin Mining (24%) affirme sur son site officiel prendre acte de cette annonce, examiner l’offre et se prononcer en temps opportun,  la compagnie nationale des mines de la RDC indique n’avoir eu aucun contact préalable avec Freeport-McMoran et l’acquéreur quant à l’exercice de ses droits et aux nouvelles conditions d’exploitation du projet.

D’où la décision de la Gécamines, qui assure la gestionnaire des participations de l’État congolais dans TFM, de faire examiner par ses conseils les termes annoncés de l’opération au regard de ses droits en vertu des accords la liant directement ou indirectement à Freeport-McMoran.

Dès lors, la Gécamines laisse entendre sa volonté de faire jouer les clauses du pacte d’actionnaires relatives aux cessions des parts, et indique dans son communiqué qu’elle « fera valoir ses droits, comme elle l’a fait ces dernières années à l’occasion de décisions unilatérales de retrait de ses partenaires par des tentatives de cessions indirectes du contrôle des sociétés communes à des entités tierces ».

Située à environ 175 kilomètres de Lumumbashi, le gisement minier de Tenke Fungurume Mining S.A. couvre une surface de 1 500 kilomètres carrés et décèlerait environ 136 millions de tonnes de minerais, d’une teneur en cuivre de l’ordre de 2,7 %.

Pour Freeport – MacMoran, ses deux actionnaires ont 90 jours soit jusqu’au 8 août 2016 pour bénéficier de leurs droits de préemption. Nous y reviendrons.

Zoom Eco

A RE(LIRE) : 

RDC : Freeport-McMoran vend Tenke Fungurume pour 2,6 milliards USD à un groupe chinois

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito