Connect with us

a la une

RDC : 16 orientations stratégiques d’une politique d’investissement efficiente !

Published

on

La Rd Congo a besoin de définir une  politique d’investissement cohérente susceptible de booster le volume d’investissements directs étrangers et nationaux. Sa mise en œuvre aura l’avantage d’impulser le développement économique et industriel du pays et de consolider les efforts entrepris depuis des années pour assainir le climat des affaires et attirer des investissements créateurs d’emplois, de richesses et porteurs de croissance économique endogène.

A l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), la réflexion est mûrie et des pistes de solutions sont préconisées. Il s’agit, en réalité, des orientations stratégiques découlant des analyses des experts de cette structure technique étatique et en phase avec la vision du Chef de l’Etat, Felix Tshisekedi, déclinée dans son discours d’investiture.

Elles consistent entre autres à :

  1. Placer le processus de mise en œuvre des réformes du climat des affaires à un niveau élevé de l’Etat pour un ancrage plus fort ;
  2. Instaurer au niveau étatique, une véritable politique de mise en œuvre des réformes systémiques et en profondeur focalisée sur la compétitivité a niveau régional et mondial ;
  3. Uniformiser le régime juridique des incitations en Rd Congo dans le seul Code des Investissements ;
  4. Revoir le Code des Investissements en optant pour le régime déclaratif en lieu et place de l’actuel régime d’agrément et ce, pour réduire sensiblement la durée d’octroi des incitations accordée aux investisseurs ;
  5. Promouvoir la préférence locale pour la création d’une classe moyenne ;
  6. Réduire la forte interaction existante entre l’Administration et les requérants par la dématérialisation des différentes procédures administratives et fiscales ;
  7. Accélérer le processus de création des Zones Economiques Spéciales et revoir le cadre juridique y relatif ;
  8. Renforcer le pouvoir de l’ANAPI en plaçant celle-ci sous la tutelle du Président de la République comme c’est le cas avec la plupart des agences de promotion d’autres pays ;
  9. Elargir le champ d’application de l’ANAPI au volet promotion des exportations à l’instar d’autres agences comme celle du Ghana, du Bénin, etc.
  10. Revisiter le Code Agricole surtout en ce qui concerne les articles 16 et 73 ;
  11. Mettre en place des banques agricoles et de développement pour le financement des investissements des nationaux ;
  12. Mettre en place les fonds de garantie ou fonds d’investissement pour inciter les investissements des PMEs nationales et particulièrement les start-up ;
  13. Instituer un fonds souverain d’investissement à partir de la rente des ressources naturelles pour la relance de l’économie par la construction des infrastructures de base et la prise de participation dans les entreprises à créer en joint-venture ;
  14. Procéder à une véritable réforme de l’Administration publique à laquelle incombe la charge de la mise en œuvre et de l’exécution des réformes initiées ;
  15. Eriger dans toutes les Provinces de la République des zonings industriels et agricoles dans le but de faciliter l’accès à la terre aux nouveaux investisseurs etc.
  16. Appliquer et mettre en œuvre les recommandations du forum fiscal et de celui sur le coulage des recettes publiques.

Il y  a lieu de rappeler qu’en dépit de réformes initiées dans le cadre de l’assainissement du climat des affaires et de l’indice élevé des potentialités du pays, le taux d’investissement de la RDC reste encore très faible : 3,5% en moyenne.

Autant, la croissance de l’économie demeure largement tributaire du secteur extractif. Des chiffres officiels indiquent que la contribution en 2017 a été de 99% de la valeur des exportations représentant 34% des recettes totales de l’Etat et deux points dans la croissance du PIB.

D’où, la nécessité et l’urgence d’une politique d’investissement cohérente pour relever les défis de la croissance économique endogène inclusive et durable.

Eric TSHIKUMA

A RE(LIRE) :

RDC : vers la mise en œuvre d’un programme national de l’entrepreneuriat

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :