Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Tshopo, le FONER décaisse 1,4 million USD pour la réhabilitation du tronçon Kisangani et Avakubi sur la RN4

Published

on

Grace à l’implication du gouverneur de la Tshopo, Walle Lufungula, le Foner a décaissé 1 420 000 dollars pour la réhabilitation de la route nationale n°4 dans son tronçon compris entre Kisangani- Avakubi dans le territoire de Bafwasende (près de 300 Km).

Annonce faite par la Directrice Générale ai de Foner au cours d’une audience lui accordée par le gouverneur de cette contrée.

Pour la Directrice Générale a.i. de Foner, Georgine Selemani Tuli, la réhabilitation de ce tronçon routier est très capital pour l’économie de la partie Est du pays.

D’après elle, « le Foner avait déjà décaissé 1,4 millions depuis deux semaines pour soulager la RN4. Nous pensons que ce fonds a déjà commencé à être utilisé pour entretenir la RN4. Ce qui permettra de dégager tous ces véhicules qui étaient coincés suite aux bourbiers ».

En effet, suite au délabrement très avancé de la RN4, plusieurs véhicules transportant des marchandises restent souvent coincés lors de leur déplacement. A la base, la chaussée est parsemée des bourbiers qui se forment au passage d’une centaine de véhicules chaque jour.

Cette situation s’est aggravée à cause de la fréquence des pluies pendant cette période.

Ce qui conduit à des difficultés énormes au point kilométrique 162, où sont bloqués plusieurs véhicules de part et d’autre.

Cet engorgement entraine des conséquence sur le plan socio-économique.

D’abord, les usagers sont exposés aux intempéries, aux vols, aux pillages, aux extorsions ainsi qu’aux viols.

Sur le marché, c’est l’envolée des prix des produits de première nécessité car il y a rareté de produits.

Au niveau de la Province, les autorités ne savent plus recouvrer les taxes, comme il se doit. Consequence: le gouvernement provincial éprouve des difficultés évidentes pour mobiliser les moyens nécessaires.

Ces conséquences ne touchent pas seulement la province de la Tshopo. Pour cause, la route nationale n°4 relie la ville de Kisangani aux provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu; elle est donc d’une grande importance économique pour la partie Est de la RDC.

L’intervention de Foner contribuera à soulager, tant soit peu, les opérateurs économiques.

Il a fallu plusieurs plaidoyers du gouvernorat de la Tshopo. Celui-ci avait dépêché une délégation constituée du ministre provincial en charge des Travaux publics et Infrastructures ainsi que du directeur provincial de l’Office des routes, afin d’établir sur place l’état des lieux.

La DG ai du Foner a profité de cette audience avec le gouverneur de la Tshopo pour lancer un appel vibrant au civisme fiscal. Elle a invité les usagers de cette route à payer leurs taxes et redevances. Ce n’est que de cette façon que le Foner pourra réhabiliter d’autres tronçons qui sont dans un état de délabrement avancé.

Pour sa part, le gouverneur de province de la Tshopo a rassuré de l‘implication de son institution pour permettre au Foner de maximiser ses recettes.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito