Quantcast
Connect with us

Opinion

Rd Congo : Eldorado des investissements étrangers comme nationaux

Published

on

La République Démocratique du Congo est donc une terre d’opportunités. Ses ressources naturelles sont aussi immenses que diverses : hydrocarbures, mines, forêt, eau… Son potentiel hydroélectrique est considérable tandis que les perspectives ouvertes par l’existence de terres arables, d’une superficie équivalente à 4/5 de celles de l’Union Européenne, sont une réalité.

Notre pays entre actuellement dans une dynamique de développement axée sur des processus de transformation de l’économie alliant réformes structurelles classiques à celles portant sur la gouvernance. Avec des guichets uniques de création d’entreprise, des zones économiques spéciales ou des parcs agro-industriels opérationnels « made in DRC », la RDC constituera, à n’en point douter, l’eldorado des investissements étrangers comme nationaux.

Certes, je n’ignore pas les difficultés qui restent à surmonter et      qu’illustrent les classements internationaux de « Doing Business » ou de «Transparency International ». L’absence d’un secteur bancaire adéquat, le manque de capacités dans de nombreux secteurs, des infrastructures de transport encore insuffisantes, une fiscalité complexe mais en pleine rationalisation, sont autant de contraintes aux partenaires étrangers que nous souhaitons voir nombreux dans l’avenir immédiat.

Mais la réalité est là, d’énormes efforts sont fournis pour améliorer rapidement l’environnement des affaires dans un pays sortant de deux décennies de conflits armés imposés par les pays voisins: la croissance de la R.D.C. avoisine les 10% ; elle est, depuis plusieurs années, nettement supérieure à la moyenne de l’Afrique subsaharienne. Avec le soutien de la communauté internationale, le développement des infrastructures énergétiques et de transports (routier, aérien, fluvial, maritime) entre dans une phase de réalisations concrètes.

Surtout, le Gouvernement est résolument engagé dans la recherche de l’amélioration globale du climat des affaires et fera tout son possible pour accélérer l’adoption de textes législatifs d’importance majeure : le code minier, la loi sur les hydrocarbures, la loi sur les partenariats public – privés, etc.

 

C’est donc avec lucidité et sincérité que j’invite les entrepreneurs à venir investir en République Démocratique du Congo. Je leur demande d’accompagner le contexte économique favorable que je viens de mentionner. C’est maintenant qu’il faut venir investir en dans notre pays car les bonnes affaires se font avec ceux qui savent se lever tôt !

Augustin Matata Ponyo Mapon

Premier Ministre / Rdc

* Extrait discours – Cérémonie d’ouverture de la semaine française de Kinshasa/ 26 mai 2014

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito