Connect with us

a la une

RDC : l’ONG Justice pour tous propose la tenue d’une table ronde sur l’exploitation minière au Sud-Kivu

Published

on

RDC : l'ONG Justice pour tous propose la tenue d'une table ronde sur l'exploitation minière au Sud-Kivu 1

L’ONG Justice pour tous est préoccupée par les conditions de travail des exploitants miniers artisanaux. Ceux-ci évoluent dans des mauvaises conditions occasionnant des accidents et morts de creuseurs artisanaux.

C’est ainsi que cette ONG demande au Gouvernement, à travers les services techniques, notamment SAEMAPE (Service d’Assurance et d’Encadrement de l’Exploitation Minière Artisanale à Petite Echelle) de penser à la sécurité des exploitants artisanaux.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 16 septembre 2020, Justice pour tous fait état de nombreux cas d’accidents survenus dans les différents sites miniers jusqu’à conduire à la mort de nombreux d’entre eux.

Le dernier incident en date est celui de l’éboulement de Kamituga survenu le 11 septembre dernier dans le Sud-Kivu. Accident qui a causé plus de 50 morts suite à une pluie diluvienne ayant entraîné des éboulements dans deux sites miniers.

Un autre cas d’accident a eu lieu le 13 septembre dernier avec un lot de deux morts dans le territoire de Fizi, toujours au Sud-Kivu.

Constat fait par cette ONG:

  1. Le secteur minier artisanal contribue au développement du pays. En RDC, entre 500.000 à 1 millions de creuseurs sont comptés parmi ces travailleurs. ” De ce fait, ils devaient faire l’objet d’une attention particulière car ils constituent un moyen de substance pour leurs communautés;
  2. La nouvelle législation minière congolaise reconnaît l’artisanat comme mode d’exploitation et exige à l’Etat de créer de zones exclusives d’exploitation artisanale. Malheureusement en RDC, ces zones sont
    non définies, insuffisantes, inappropriées;
  3. 3. Le SAEMAPE, Service d’assurance et d’encadrement de l’exploitation minière artisanale à petite échelle ne remplit pas correctement son rôle, celui de veiller aux normes de l’hygiène, de sécurité, de l’utilisation de l’eau, et de la protection de l’environnement.

Face à cette situation, Justice pour tous propose la tenue d’une table ronde dans le Sud- Kivu pour évaluer les impacts de l’exploitation minière artisanale dans ce contexte dominé par des accidents.

Elle demande à SAEMAPE de renforcer l’encadrement des exploitants miniers artisanaux. Aussi, il est invité à identifier les sites à haut risque et sensibiliser les exploitants. Cette sensibilisation va porter sur les méthodes de soutènement par boisage de puits, canalisation des eaux de ruissellement de pluies, ports d’équipement de protection, etc.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement