Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : constitution du Réseau de femmes parlementaires

Published

on

A l’instar du Réseau de jeunes parlementaires, l’Assemblée nationale compte désormais en son sein le Réseau de femmes parlementaires. Il a été constitué ce mardi 28 mai 2019 dans la salle de Banquets en présence du deuxième vice-président du bureau, Boniface Balamage.

En effet, ce réseau existe selon l’article 232 du Règlement d’ordre intérieur de la chambre basse du Parlement.

Plusieurs objectifs pour ce réseau nouvellement créé.

Primo, être un cadre d’échange pour toutes les femmes de la chambre basse, une opportunité pour elles de mieux se connaître.

Secundo, créer une synergie d’actions.

Tertio, animer un cadre qui permettra aux femmes de renforcer leur capacité afin de devenir plus compétitives vis-à-vis des autres réseaux de femmes du monde.

Quarto, faire le plaidoyer par rapport aux droits de ces femmes, tels que prescrits dans la constitution.

Le Réseau sera présidé par Marie Mbilambangu, une élue du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) dans le territoire d’Ilebo.

Pauline Ingwabi, élue Pprd de Lubumbashi fera office de vice-présidente, Asina Bindimono, élue de l’Union pour la nation congolaise (UNC) du territoire de Punia, deuxième vice-présidente, Princesse Dominique Munongo, élue de l’Alliance des Mouvements Kongo (AMK) de Lubudi comme rapporteur.

Permis les membres figure Tatiana Pembe, élue Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) de Kinshasa-Tshangu assumera les fonctions de

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito