Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Persistance de la crise sanitaire, la BCC appelle à la poursuite du soutien à l’économie

Published

on

Face à la persistance de la crise sanitaire, principalement la résurgence de la covid-19 en occident, les autorités de l’Afrique subsaharienne en général et celles de la République démocratique du Congo (RDC) en particulier sont appelées à poursuivre avec les mesures de soutien à l’économie. Ce, en vue de limiter les effets négatifs de la crise sanitaire sur l’économie, notamment face à des incertitudes de plus en plus croissantes.

C’est la proposition faite par le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, au cours d’une conférence de presse tenue à l’issue de la 10ème réunion 2020 du Comité de politique monétaire (CPM) dont il est le président.

A en croire Deogratias Mutombo, les récentes statistiques indiquent qu’en Afrique subsaharienne, l’activité économique devrait se contracter de 3% en 2020, avant de revenir à une croissance de 3,1% en 2021. Encore modérée, affirme le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), progressive et inégale, ajoute-il, cette reprise ne devrait atteindre son niveau de 2019 qu’entre 2022 et 2024.

Dans cette optique, le Fonds monétaire international (FMI) appelle les dirigeants à mettre l’accent sur les investissements dans le secteur de la santé, les infrastructures numériques, les infrastructures vertes et sur l’éducation afin de contribuer à une croissance productive, inclusive et durable.

Olivier Kamo

Advertisement

Edito