Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Exploitation illégale d’or à Shabunda, trois fonctionnaires soupçonnés aux arrêts

Published

on

Il s’agit de l’ancien ministre provincial des Mines du Sud-Kivu, le chef de la division provinciale des mines et le directeur provincial de SAEESCAM, un organe technique du gouvernement provincial attaché au ministère provincial des mines.

La société civile de Shabunda (Sud-Kivu) se réjouit de l’arrestation samedi 1er octobre de ces trois fonctionnaires après une enquête initié par le gouvernement depuis août dernier sur les allégations d’exploitation illégale des minerais dans la rivière Ulindi.

Son président, Joseph Mpeseni, a déclaré mardi à Radio Okapi que ces fonctionnaires sont soupçonnés d’être impliqués dans l’exploitation illégale d’or avec une société chinoise.

En juillet dernier, l’ONG Global Witness a accusé des groupes armés du territoire de Shabunda d’avoir extorqué pendant près de deux ans, en complicité avec certaines autorités provinciales, des exploitants locaux d’or de la rivière Ulindi au profit d’une société chinoise.

Selon les calculs de Global Witness, il s’est évaporé de Shabunda plus d’une tonne d’or par an (soit 38 millions de dollars au prix international), tout en finançant les groupes armés qui sèment la terreur depuis dix ans dans la région. Le tout sans que le moindre impôt local ne soit payé, si bien que la population locale n’en profite pas.

Au contraire : la ruée vers l’or de Shabunda, ville qui ne dispose ni d’eau courante ni d’électricité, a fait exploser le prix des vivres et a laissé une partie des habitants le ventre vide.

A RE(LIRE) :
RDC : Sud – Kivu, une société chinoise au centre d’un pillage de l’or occasionnant la fraude fiscale

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito