Connect with us

a la une

RDC : Les Trois prochains scrutins coûteront à l’Etat 526 millions USD !

Published

on

Le Budget électoral triennal (étalé sur 3 ans) prévisionnel se chiffre à 1 milliard 330 millions de dollars américains. De cette somme, la fraction concernant la Présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciale est évaluée à 526 millions de dollars. La précision vient du Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Corneille Nangaa face aux responsables des médias cet après midi au siège de la centrale électorale dans le cadre d’un échange d’information.

Zoom Eco revient sur les trois principales rubriques de ce budget électoral :

La première partie de ce budget qui couvre l’ensemble du processus électoral s’est chiffré à 400 millions de dollars américains. Elle aura servi notamment aux opérations de révision du fichier électoral en cours y compris le déploiement de 5 251 tonnes d’équipements électoraux

A ce sujet, la CENI affirme avoir franchi le seuil de 15 millions d’électeurs déjà enrôlés à travers les 13 premières provinces du pays dont les opérations s’acheminent vers leur fin. Entre-temps, elle vient de lancer ce jour les préparatifs de coup d’envoi des opérations dans le reste des provinces.

Selon Corneille Nangaa, tout est mis en œuvre pour que la CENI présente au peuple congolais le fichier électoral à la fin du mois de juillet 2017.

La seconde partie du budget électoral est évaluée à 526 millions USD (prévisionnel). Elle devra couvrir les coûts de l’élection Présidentielle combinée aux législatives nationales et provinciales conformément à l’accord politique de la saint sylvestre. Cependant, la publication du calendrier électoral reste suspendue à la concertation de la CENI avec le CNSA et le nouveau gouvernement issu de ce même accord politique.

La dernière partie du budget couvrira le reste des scrutins indirects et un seul direct. La facture de ces opérations est évaluée à 385 millions de dollars américains.

A voir cette répartition du budget, il est claire que pour aller aux urnes en décembre 2017 conformément à l’accord politique, le gouvernement devrait débourser 526 millions de dollars américains.

A moins que la classe politique puisse se mettre d’accord sur le choix du vote électronique avec ses implications législatives et politiques afin de pouvoir réduire de près de moitié ce montant.

En attendant, soutient un observateur, le gouvernement devra dès lors s’apprêter à mobiliser cette enveloppe afin de permettre à la CENI d’organiser les élections.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement