Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : 18 heures, les votes se poursuivent

Published

on

Il est 18 heures à Kinshasa, heure prévue pour la clôture des votes, l’engouement des électeurs oblige la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à prolonger l’heure de fermeture de certains centres de vote.

Cette situation est justifiée notamment par le début tardif des votes et des aléas opérationnels survenus dans les centres concernés. C’est le cas au centre de Saint Raphaël à Limeté et au centre de l’école primaire Ango Ango à Bandalungwa.

Tôt ce matin, des congolais des millions de kinois ont bravé la pluie pour se rendre aux bureaux de vote afin d’exprimer leurs choix.

D’après le constat fait Zoom Eco, des jeunes, femmes, hommes et vieux, tous étaient mobilisés. Chacun avec le numéro de ses trois candidats s’impatiente pour imprimer leurs suffrages a la machine à voter, tant décriée par les uns et vantée par les autres.

Des longues files d’attente sont encore visibles de la commune de Bandalungwa, Kintambo, Kasa-Vubu, Bumbu et autres où les bureaux étaient bondés depuis la mi-journée.

La présence de témoins, observateurs et journalistes étaient très visibles pour s’assurer du bon déroulement de vote.

Toutefois quelques irrégularités sont à signaler notamment la lenteur de machines dans certains bureaux et voir le peu d’autonomie de ces machines. Il y a aussi l’absence de noms de certains votants des listes sur les listes où ils se sont faits enrôlés, conséquence frustration, déception et parfois de coups de gueule avec les agents de la CENI.

Les personnes du troisième âge se sont fait aider par leurs accompagnateurs. Globalement, les élections se sont bien déroulées dans les bureaux de vote où nous sommes passés. Tout le monde ne jure que par la sécurité de voix et la vérité des urnes.

Depuis l’école Saint Georges, Kintambo.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito