Quantcast
Connect with us

a la une

Aubin Minaku : « Il faut une Loi organique pour le CNSA »

Published

on

Dans son allocution marquant l’ouverture solennelle de la session ordinaire de mars 2017, le Président de la Chambre Basse du Parlement a estimé que ce texte sera l’une des matières prioritaires. Aubin Minaku a exhorté le Gouvernement de déposer en urgence un projet de loi organique en vue de l’institutionnalisation de Conseil National de Suivi de l’Accord.

A titre de rappel, les parties prenantes s’étaient accordées pour que cette nouvelle Institution d’Appui à la Démocratie ait pour mission de veiller au respect de l’accord par tous les animateurs des institutions et d’assurer le suivi ainsi que l’évaluation de sa mise en œuvre en vue de garantir l’organisation des élections transparentes, crédibles et apaisées.

Cette session ordinaire de mars s’ouvre alors que le pays fonctionne sur base des bases de crédits provisoires a rappelé le Président du Bureau aux élus du peuple. D’où la nécessité de doter à la République un budget de l’exercice 2017 aussitôt après le dépôt par le Gouvernement du projet de loi y afférent.

Face à la crise économique qui secoue le pays et dont les conséquences effritent le pouvoir d’achat du citoyen congolais, Aubin Minaku a appelé le Gouvernement central à mettre en œuvre les reformes nécessaires pour booster la Croissance économique.

Zoom Eco

A RE(LIRE) :
RDC : Rentrée parlementaire, trois priorités pour cette première session hors mandat !

Advertisement

Edito