Connect with us

a la une

RDC : le Japon souhaite des élections transparentes et pacifiques le 23 décembre 2018

Published

on

Le diplomate nippon Hirochi Karube a émis le vœu de voir les élections prévues pour le 23 décembre se tenir de manière démocratique, équitable, transparente et pacifique. Pour son pays, le Japon, la stabilisation de la situation politique en RDC est vivement souhaitée non seulement par le peuple congolais, mais aussi par la communauté internationale.

Il a fait cette déclaration au cours de la réception marquant la célébration du 85ème anniversaire de Sa Majesté l’empereur du Japon. Elle a eu lieu le 30 novembre dernier en la Résidence de l’ambassadeur à Kinshasa.

En 2018, le Japon a fait en sorte de renforcer davantage les relations bilatérales sans distinction entre les secteurs public et privé, à travers diverses coopérations économiques et culturelles, telles que l’aménagement d’infrastructures et l’aide alimentaire, ainsi que plusieurs manifestations culturelles.

Abordant les relations consolidées entre l’Empire du soleil levant et la RDC en 2018, Hiroshi Karube a rappelé deux faits majeurs au mois d’octobre dernier. D’abord, du 06 au 07 octobre, le Japon a été honoré par la participation du ministre congolais des Affaires étrangères à la réunion ministérielle de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD).

Au cours de cette réunion, le chef de la diplomatie congolaise avait échangé avec son homologue japonais Taro Kono. Ensemble, ils ont relevé l’importance du secteur privé du point de vue de la promotion des investissements.

Dans le cadre du renforcement des relations bilatérales, le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères du Japon s’est entretenu à Kinshasa avec le Président de la République Joseph Kabila, le chef du gouvernement, le ministre des Affaires étrangères, celui du Plan ainsi qu’avec le vice-Premier ministre en charge des Transcoms.

A RE(LIRE) : la coopération japonaise intervient dans plusieurs domaines

Par ailleurs, lors de l’épidémie de maladie à virus Ebola survenue dans la province de l’Equateur en mai, une équipe, l’ambassadeur Hiroshi a rappelé qu’une équipe d’évaluation et « une équipe japonaise de réponse aux urgences concernant les maladies infectieuses » avaient été dépêchées à Kinshasa.

A l’entendre, ces deux équipes ont bien travaillé et contribué au renforcement de la surveillance aux points d’entrée à Kinshasa et ses capacités du personnel sanitaire de l’INRB. Cela, en étroite collaboration avec la JICA, le ministère de la santé et les partenaires internationaux.

FA/Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :