Connect with us

a la une

RDC : la coopération japonaise intervient dans plusieurs domaines

Published

on

RDC : la coopération japonaise intervient dans plusieurs domaines

A travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), le Japon intervient dans plusieurs domaines de la vie nationale en RDC. Ses réalisations et interventions réputées durables et de qualité ciblent l’éducation, la santé et les infrastructures. Une tournée est organisée du 30 au 31 octobre 2018 à travers la ville de Kinshasa par l’Ambassade du Japon en RDC afin de permettre aux professionnels des médias de palper du doigt ces ouvrages.

Education, une des priorités

L’Institut national pilote de l’enseignement en sciences de santé (INPESS) est le deuxième établissement après l’INPP à bénéficier de l’appui du Japon. Cet institut existe depuis 2014, il est une réponse au problème de qualité de l’enseignement technique et professionnelle. Ici, la méthode d’enseignement utilisée est “speaking by doing” permettant à l’apprenant et non pas l’élève d’être plus soumis aux séances pratiques pour bien maîtriser la matière.

RDC : la coopération japonaise intervient dans plusieurs domaines 1

INPESS organise sa formation en cinq filières et produit notamment des infirmières, accoucheuses, assistants en pharmacie et des techniciens d’assainissements. Pour permettre aux facilitateurs (enseignants) de bien suivre le cas de chaque apprenants, les salles de classe ne dépassent pas 30 élèves.

Cette institution scolaire existe grâce au don non remboursable du Japon de l’ordre de 18 millions USD. Ce don a permis non seulement l’aménagement de nouvelles installations mais aussi l’approvisionnement en équipements de laboratoire et informatique.

Santé, une préoccupation majeure

C’est depuis 2014 que le Japon a commencé à appuyer la RDC dans la surveillance épidémiologique. C’est le cas de la riposte et évaluation de zones à risque d’Ebola ainsi que la fièvre jaune. Il a aussi assuré les moyens de déplacements et de communications pour le personnel soignant dans des zones. Chaque année, des congolais bénéficient de l’expertise japonaise pour cette surveillance épidémiologique.

RDC : la coopération japonaise intervient dans plusieurs domaines 2

Et actuellement, un grand laboratoire est en cours de construction au sein du bâtiment de l’Institut national de recherche biomédical (INRB). Ce laboratoire de niveau P3 sera l’un des plus grands en Afrique.

Toujours dans le domaine de la santé, la JICA accompagne le ministère de la Santé publique dans la maîtrise de l’effectif du personnel de santé. Ceci, pour améliorer leurs conditions de travail et assurer de formation en cas de besoin.

A RE(LIRE) : le Japon débloque 9,65 millions USD pour la voirie de Kinshasa

Les infrastructures font partie d’autres domaines d’intervention du Japon en RDC. Dans ce cadre, il y a lieu d’épingler la construction du pont Maréchal dans le Kongo Central ainsi que sa maintenance ; le projet de réhabilitation, modernisation et éclairage public de l’avenue Poids lourds baptisé Boulevard Congo – Japon.

Il y a aussi le projet du plan directeur des Transports de la ville de Kinshasa ainsi que le projet d’aménagement de matériels pour la maintenance de voiries de Kinshasa.

Nadine FULA | Zoom Eco

Edito

Advertisement