Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : un nouveau cas de la Maladie à Virus Ebola confirmé à Beni au Nord-Kivu

Avatar of La Rédaction

Published

on

Ebola

La République Démocratique du Congo enregistre un nouveau cas de la Maladie à Virus Ebola (MVE) dans la zone de santé de Beni au Nord-Kivu.

L’annonce de la résurgence de cette énième épidémie d’Ebola a été faite, le lundi 22 août 2022, par le Ministre congolais de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani, dans une déclaration officielle.

« Il s’agit d’un sujet de 46 ans, de sexe féminin, hospitalisé en date du 23 juillet 2022 à l’Hôpital Général de Beni, qui est décédé dans un tableau de détresse respiratoire sur un terrain d’immunodépression VIH-tuberculose en date du 15 août 2022 aux soins intensifs de l’HGR Beni », a précisé Dr Jean-Jacques Mbungani.

Et d’ajouter : « un prélèvement de routine oro-pharyngé (Swab) a été effectué en date du 15 août 2022 par l’équipe de l’HGR Beni. L’échantillon a été testé positif à la MVE au laboratoire de Beni à Beni puis confirmé au laboratoire de l’INRB à Goma. Le séquençage réalisé au Laboratoire Rodolphe Mérieux de l’INRB-Goma a confirmé la souche Ebola Zaire et a démontré par ailleurs que ce cas est lié à une souche de la 10ème épidémie de 2018 et non à une nouvelle introduction du virus. »

Dans sa déclaration, le Ministre congolais de la Santé publique, Dr Jean-Jacques Mbungani, a souligné que les équipes de la Division Provinciale de Santé et de la Zone de Santé de Beni sont déjà à pied d’œuvre sur le terrain pour mener les activités de riposte notamment la décontamination des établissements de soins et des ménages; le listage et le suivi d’environ 160 contacts identifiés à ce jour; la planification de la vaccination et de la prise en charge des cas; la sensibilisation, etc.

Par la même occasion, le Ministre congolais de la Santé a invité la population de la province du Nord-Kivu en général et particulièrement celle de Beni à s’impliquer dans la réponse aux côtés des équipes de riposte de la zone de santé.

Agnès KAYEMBE

Advertisement

Edito

ZoomEco TV