Connect with us

a la une

Amy Ambatobe : “la RDC enregistre des avancées significatives dans la mise en oeuvre des ODD”

Published

on

Le ministre congolais de l’Environnement, conservation de la nature et développement durable, Amy Ambatobe a déclaré devant les participants au forum de haut niveau, ce mardi 17 juillet 2018 à New York aux Etats unis, que la Rd Congo a enregistré des avancées significatives par rapport aux Objectifs de développement durable (ODD).

Avancées qui, d’après ce membre du gouvernement Tshibala, ne sont que des retombées des réformes initiées au pays. Cela, grâce à la mise en œuvre de l’outil d’analyse rapide (RIA).

“Cet instrument a procédé à la priorisation des cibles et indicateurs qui correspondent aux priorités et spécificités nationales. Ainsi, concernant les 17 ODD des nations Unies, la RDC a retenu 38 cibles et 58 indicateurs pour le quinquennat 2017-2021”, a – t – il précisé.

Le ministre de l’Environnement s’est appesanti, ensuite, sur les cinq ODD qui font l’objet de l’évaluation au cours de ce forum.

Parlant de l’objectif 6, il a fait allusion à la promulgation de la loi relative à l’eau depuis 2015 et dont les innovations soutiennent les trois volets du développement durable. Il y a aussi des ouvrages pour desservir les populations en eau potable sont en cours de réalisation. Mais, l’accès à l’eau potable affiche encore un taux faible.

En ce qui concerne l’objectif 7 axé sur l’accès à l’électricité, Amy Ambatobe a évoqué la loi n°14/011 qui a libéralisé le secteur. Pendant que l’accès reste encore faible, des centrales hydroélectriques sont en cours de construction à travers le pays.

Quant à l’objectif 11 tablant sur la nécessité de rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables, il s’avère qu’il est confronté à plusieurs défis socio-économiques dont celui de l’habitat.

Abordant l’objectif 12 sur la consommation et production responsables, le ministre de l’Environnement soutient que le gouvernement congolais s’est investit dans la mise en œuvre des réformes dans le secteur de l’industrie.

Quant à l’objectif 15 prônant la préservation des écosystèmes terrestres, Amy Ambatobe a rassuré que la RDC, en tant que deuxième poumon mondial, s’est engagé dans la mise en œuvre du processus REDD+.

Et enfin, pour l’objectif 17 axé sur les partenariats pour la réalisation des objectifs, le ministre a déploré la fragmentation et parfois le saupoudrage des interventions à cause de l’insuffisance de moyens financiers et une bonne coordination.

A cela s’ajoute, a-t-il indiqué, le retard dans la finalisation du Plan national stratégique de développement (PNSD), lequel n’a pas permis aux partenaires au développement de procéder à l’alignement de leurs programmes aux priorités nationales.

A RE(LIRE) : les objectifs de développement durable au menu d’un forum à New York 

Ces assises qui se tiennent à New-York vont se poursuivre et se clôturer ce mercredi 18 juillet 2018. Le thème central porte sur l’évolution vers des sociétés durables et résilientes.

Nadine FULA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :