Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le franc congolais s’est déprécié de 0,2% au mois d’octobre 2020 (BCC)

Published

on

En République démocratique du Congo (RDC), il a été noté une stabilité de la monnaie nationale, le franc congolais, sur les deux segments du marché, si l’on s’en tient aux statistiques fournies par la Banque centrale du Congo (BCC) à fin octobre 2020.

Selon les chiffres fournis par le gouverneur de la BCC et président du Comité de politique monétaire (CPM), Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, au cours d’un point de presse qu’il a tenu, le vendredi 6 novembre 2020, à l’issue d’une réunion du Comité de politique monétaire, le franc congolais s’est légèrement déprécié de 0,2%, en rythme mensuel, aussi bien à l’indicatif qu’au parallèle, situant le taux de change respectivement à 1 965,0 CDF et 2 019,2 CDF le dollar américain.

En outre, l’Institut d’émission signale que les réserves de change se sont établies à 674,3 millions USD, relevant une utilisation mensuelle de devises de 25,4 millions USD.

Selon les experts de la BCC, ce niveau de réserves correspond à 2 semaines d’importations des biens et services sur ressources propres.

Par ailleurs, sur le marché monétaire, une évolution contrôlée des agrégats monétaires a été observée au mois d’octobre. Ainsi, l’encours global du Bon BCC s’est établi à 20,5 milliards de CDF, marquant une ponction mensuelle de 8,0 milliards de CDF.

Quant à la réserve obligatoire, elle a ponctionné près de 83,8 milliards de CDF, contribuant ainsi à l’assèchement de la liquidité bancaire, attesté par des avoirs libres négatifs des banques de 357,9 milliards CDF.

Olivier KAMO

Advertisement

Edito