Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Makutano organise un webinaire ce 1er août 2020 sur les pistes concrètes de l’indépendance économique

Published

on

Le réseau d’affaire Makutano organise ce samedi 1er août 2020 de 11 heures à 13 heures de Kinshasa, sous forme de webinaire, une conférence pour mettre en évidence les pistes concrètes d’avancée vers plus d’indépendance économique pour la République démocratique du Congo.

Les trois axes majeurs qui seront discutés sont : « indépendance financière et ses limites », « l’indépendance énergétique et la politique industrielle » et « capital humain dans la transformation de l’agriculture ». 

Si 60 ans après l’indépendance politique de la Rd Congo est formellement admise et fait partie de la sémantique des décideurs depuis de nombreuses décennies, force est cependant de constater qu’elle souffre de quelque concrétisation dans plusieurs domaines du fait de la forte dépendance de l’économie congolaise vis-à-vis d’autres pays tant sur le plan des échanges commerciaux que celui des flux de capitaux. 

Cette situation s’exprime à travers un impact majeur des dons, prêts publics dans le budget national, une part prépondérante des importations dans les biens consommés, une détention de capitaux par des étrangers dans des secteurs économiques importants tels que les industries bancaire, minière, de télécommunications et le commerce général, et une dépendance de revenus nationaux des exportations de matières premières. 

Il en résulte que la décision politique dépend de l’apport extérieur de fonds ou de la réaction des opérateurs économiques étrangers alors que la décision d’investissement de l’entrepreneur congolais est tributaire des priorités de financement définis en dehors du pays et le consommateur congolais est soumis aux aléas relatifs aux prix importations en monnaie nationale avec un impact substantiel sur son pouvoir d’achat. 

D’où, les questions : n’est-il pas temps, 60 ans après, de commencer à concrétiser une certaine indépendance économique ? Qu’elle soit financière ou productive, elle est censée se reposer sur la transformation structurelle de l’économie. Mais, par où commencer ?

Au-delà de la compréhension des démarches intellectuelle et empirique de la transformation industrielle, les organisateurs annoncent que cette conférence apportera une lumière sur l’état du portefeuille de projets d’investissements y relatif en RDC, le processus concret de lancement d’un projet en partenariat avec le Gouvernement congolais via l’accompagnement de l’Agence nationale pour la promotion des investissements  (ANAPI) ainsi qu’une esquisse d’une nouvelle politique d’investissement.

Emilie MBOYO

Sur le même sujet :

Kinshasa : la sixième édition du Makutano tablera sur l’interdépendance économique 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito