Connect with us

a la une

RDC : Gécamines signe son premier accord de partage de production

Published

on

La Gécamines vient sa signer son premier accord de partage de production des gisements ce lundi 3 décembre 2018 à Kinshasa. Elle l’engage avec Hong Kong Excellent Mining Investment et Kik Mining Sasu (HKEMI). La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de la ministre du Portefeuille Wivine Mumba Matipa.

Cet Accord relatif à l’exploitation commercial et le partage de production concerne les gisements de Kingamyambo et Kilamusembo situés dans la province de Lualaba.

D’après le président du Conseil d’administration de la Gécamines Albert Yuma, ledit accord s’inscrit dans le cadre du nouveau modèle de partenariats du géant minier. Lequel vient palier à l’inefficacité de l’ancien modèle.

Entre 2005 et 2016, l’État et la Gécamines ont enregistré un manque à gagner de 4,9 milliards de dollars américains de revenus par rapport aux projections qui avaient concouru à la décision du choix de leurs partenaires.

« Ce nouvel accord aligne les intérêts de deux parties en minimisant les risques pour la Gécamines, incitant ainsi à son partenaire de maîtriser ses coûts. Il y a en plus la garantie de recevoir une part importante de la production du projet chaque année, et quoi qu’il arrive, à partir de l’entrée en production. La gestion du projet est égalitaire entre les parties et la rentabilité du projet augmenterait les profits de tous», a expliqué Stéphane cornier, conseiller Financier du président du Conseil d’administration de la Gecamines.

Faisant la présentation du mécanisme de partage de production gagnant-gagnant, le conseiller financier de Yuma a précisé l’association de la Gécamines à HKEMI oblige cette dernière à financer le projet, à faire la certification, à faire construire les installations et à assurer leur gestion opérationnelle.

« En contre partie de ses apports financier et opérationnel, HKEMI bénéficiera d’une partie de la production contractuellement prévue», a rassuré Stéphane Cornier précisant qu’il s’agit d’une d’un modèle innovant dans le secteur minier congolais.

La signature de cet accord de partage de production s’est faite concomitamment avec celle de l’Accord d’amodiation permettant à la Gécamines de mettre à la disposition de HKEMI son titre.

La première tranche de pas de porte estimée à environ 40 millions de dollars sera payée par HKEMI l’année prochaine, a indiqué le président du Conseil d’administration de la Gécamines.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :