Connect with us

a la une

RDC : Elections, le silence de Kabila sur le Plan de décaissement des 432 millions USD inquiète !

Published

on

RDC : Elections, le silence de Kabila sur le Plan de décaissement des 432 millions USD inquiète ! 1

Le silence du Président de la République à propos du Plan du Décaissement des fonds électoraux à 11 mois des scrutins inquiète le Mouvement de Libération du Congo (MLC). Dans une déclaration officielle du 28 Janvier 2018, le parti de Jean Pierre Bemba  regrette le fait que Joseph Kabila ait manqué l’opportunité de rassurer le peuple sur la manière dont l’Exécutif entend pouvoir alimenter financièrement la CENI pour tenir le pari du calendrier électoral.

« […] Les électeurs congolais attendaient une annonce sur la mise à disposition à la CENI des 450 millions USD pour parachever le cycle des élections en souffrances », déclaré la Secrétaire Générale, Eve Bazahiba Masudi.

Pour le MLC, le pays attendait du Président de la République sortant, non pas des « choix courageux sur les options électorales » par ailleurs fixées par la loi électoral scélérate, encore moins une analyse tronquée sur les mérites comparées des concepts démocratie et développement, mais bien de signaux déterminés, destinés à le conduire résolument aux élections de manière apaisée.

« Finie la distraction, allons aux élections », a renchérit Eve Bazahiba qui lance un « appel vibrant à l’opposition pour structurer davantage ses actions afin d’assurer une alternance crédible. Et au peuple congolais, de rester vigilant pour se réapproprier son destin ».

Lors de sa conférence de presse du 26 Janvier 2018, Joseph Kabila a affirmé que son souci demeure la cohésion nationale à laquelle s’ajoute le financement électoral qui est une question de souveraineté.

 « Tout sera fait pour que des bonnes élections soient organisées par les congolais et pas les élections qui soient influencées par quelqu’un, un pays ou un groupe de pays », a – t – il rassuré.

Si la tranche du budget attendue par la CENI pour les trois scrutins du 23 Décembre 2018 se chiffre à 432 millions USD sans compter les arriérés d’environ 50 millions USD pour boucler l’enrôlement des électeurs, le Gouvernement a aligné environs 500 millions USD dans le Budget de l’Etat pour l’exercice 2018. Il a donc la charge de mobiliser cet argent afin de permettre à la CENI d’organiser les élections dans le respect du calendrier électoral.

A RE(LIRE) : Budget électoral, où est le Plan de décaissement du Gouvernement ?

Cependant, personne, alors personne ne sait concrètement en combien de tranches ces fonds seront mis à la disposition de la CENI et en combien de mensualités. Le mutisme sur cette question ne rassure pas certains congolais. D’où, l’inquiétude !

Zoom Eco

Edito

Advertisement