Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : inauguration du barrage d’Azambi construit avec l’expertise congolaise à Doko

Published

on

Kibali Gold Mine vient d’inaugurer sa 4ème centrale hydroélectrique, ce mercredi 25 juillet 2018. Cet ouvrage est situé à 18 Km de Doko-Durba en territoire de Watsa dans la province du Haut-Uele. D’une capacité installée de 11 mégawatts, il est construit par des congolais, à travers l’entreprise Inter Oriental Builders (IOB) SARL. Coût global des travaux 45 millions USD.

L’électricité à produire par cette centrale servira essentiellement aux besoins de Kibali Gold Mine. Elle permettra également à cette société minière de réduire la consommation en carburant à cause du recours aux générateurs.

C’est sur le coup de 11 heures, heure locale qu’a débuté la cérémonie inaugurale de la centrale hydroélectrique d’Azambi. On a noté la présence du vice gouverneur du Haut Uele, Prospère Mangbukele, le patron de Randgold Mark Bristow, le directeur général de Kibali, Cyril Mutombo et autres autorités administratives.

Pour Mark Bristow, cet ouvrage doit servir d’exemple aux autorités congolaises et monter ainsi à la face du monde que les citoyens congolais sont capables de faire plus. L’expertise est donc là, a – t – il insisté.

En sa qualité d’autorité administrative, Prospère Mangbukele, vice-gouverneur s’est dit fier de cette main d’œuvre congolaise et encouragé Kibali à faire davantage pour le développement de la province du Haut Uele.

Quant au directeur général de l’IOB, Feni Matsando, le maître d’ouvrage de cette centrale, “c’est une joie de voir cet ouvrage made in and by congolese” construit dans une période étalée sur une année et demie.

A RE(LIRE) : Kibali optimise sa production d’or et entame un nouveau trimestre record

La centrale hydroélectrique d’Azambi est la 4eme à être construite par Kibali Gold Mine après celle d’Ambarau avec une capacité de 10,6 mégawatts, Nzoro II d’une capacité de 22 mégawatts et Nzoro I avec un mégawatt.

La population locale bénéficie de 2,3 mégawatts venant d’Ambarau sous la gestion de la Sokimo.

Nadine FULA | Envoyée spéciale à Durba-Doko

Sur le même sujet :

RDC : Kibali renouvelle l’outil informatique de l’Université de Uele 

RDC : Bravo Tozali Compagny s’affirme dans le Drilling et le Earth moving

Advertisement

Edito